L'acteur François Morel vient nous parler de son rôle dans Le Bourgeois Gentilhomme de Molière, mis en scène par Catherine Hiegel . Au Théâtre de la Porte Saint Martin à partir du 12 janvier 2012.

Morel François
Morel François © Radio France

"Sans vouloir m’enfermer dans un genre, j’aime qu’il y ait de l’humour dans ce que je fais. Et ce qui est passionnant avec ce personnage, c’est qu’on ne peut pas jouer, à mon avis, un seul de ses aspects. Monsieur Jourdain est un véritable puzzle, en perpétuelle évolution"

Puis le spécialiste André Kaspi vient nous parler de son nouvel ouvrage co-écrit avec Hélène Harter : Les Présidents américains, de Washington à Obama (Editions Tallandier , publié le 10 janvier 2012).

Kaspi
Kaspi © Radio France

Il y a 225 ans, les Américains inventaient la fonction présidentielle.Depuis lors, tous les quatre ans, sans interruption, en temps de guerre comme en temps de paix, ils élisent leur président le mardi qui suit le premier lundi de novembre. Plus que jamais, ils sont persuadés comme la plupart des étrangers qu’à la Maison Blanche, « l’homme le plus puissant de la planète » règle les affaires de la nation et, pourquoi pas du monde entier.

NADA SURF Ca fait plus de vingt ans que ce trio américain est sur le devant de la scène du rock indépendant ! Et pourtant leur power pop sonne toujours aussi racée et nerveuse !Leur nouvel album « The Stars Are Indifferent To Astronomy » sortira le 23 janvier et comme la France les a très vite adoptés,ils seront en concert le 11 février à Lille, le 14 au Bataclan à Paris, le 15 à Bordeaux, le 16 à Toulouse et le 20 à Lyon. Nada Surf joue dans une version acoustique « Looking Through » et une reprise de Depeche Mode, « Enjoy The Silence » avec Richard Lornac au piano.

LAURA GIBSON Cette artiste vient de l’Oregon, l’état du castor, des grandes forêts et le bois tient une place particulière dans la vie de Laura Gibson car son papa était garde forestier !Elle a grandi dans une petite ville de la côte appelée Coquille et naturellement, elle a fini par en sortir pour s’installer à Portland.Elle a enregistré son nouvel album avec le concours du groupe Calexico, cela s’intitule « La Grande » et c’est aussi le nom d’une ville dans l’Oregon, on n’en sort pas ! Sur la pochette, on la voit enveloppée dans une couverture indienne, debout devant un feu de bois dans la nuit étoilée. Le décor est planté : malgré son nom,Laura Gibson ne joue pas du rock mais une musique boisée, un mélange de folk et de country avec une voix qui rappelle celle de Feist.Laura Gibson sera en concert ce soir au Point Ephémère à Paris en avant-première du festival « Les Femmes s’en Mêlent » et elle joue avec ses musiciens, « La Grande ».

Chroniqueurs et journalistes :

Myriam

Ben

Sonia Devillers Daniel Morin

Marie Colmant

Pianiste :

Richard Lornac

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.