Franz-Olivier Giesbert vient nous parler de son ouvrage Dieu, ma mère et mo i paru le 12 janvier 2012 chez Gallimard .

Dieu, ma mère et moi
Dieu, ma mère et moi © Radio France

«Je n'ai jamais eu à chercher Dieu : je vis avec lui. Avant même que je sois extrait par des spatules du ventre de ma mère où je serais bien resté, si on m'avait demandé mon avis, il était en moi comme je suis en lui. Il m'accompagne tout le temps. Même quand je dors. C'est ma mère qui m'a inoculé Dieu. Une caricature de sainte mystique qu'un rien exaltait, des pivoines en fleur aussi bien qu'une crotte de son dernier-né, au fond du pot. Je suis sûr qu'elle avait de l'eau bénite en guise de liquide amniotique. Elle exsudait la foi.»

Puis Judith Magre nous parle de sa performance sur les planches dans Rose (texte de Martin Sherman), mis en scène par Thierry Harcourt . A partir du 10 Janvier 2012 au Théâtre de la Pépinière .

Rose
Rose © Radio France

Rose n’est pas une femme comme les autres : rescapée du ghetto de Varsovie, c’est une véritable grand-mère ashkénaze, mais aussi une femme moderne, libérée et résolument drôle, amoureuse et passionnée...

__

ZEBDA C’est le grand retour du groupe toulousain ! Ils s’étaient séparés en douceur en 2004 après quinze années intenses sur les routes de France et chacun avait mené son projet solo : Magyd Cherfi d’un côté et Mouss & Hakim de l’autre.Ils se sont retrouvés au début de l’été 2010 avec l’envie de refaire un bout de chemin ensemble.Pour incarner ce second souffle, ils sont partis enregistrer à New York avec Nick Sansano, le producteur de I AM et de Noir Désir. L’album s’intitule « Second Tour » et sortira lundi prochain ! C’est toujours un métissage sonore chaleureux et dansant avec un soupçon de soul new-yorkaise et toujours la poursuite d’une chronique de la société française dans toute sa diversité !Zebda repart en tournée dès le 1er mars à Limoges, le 24 à Marseille, le 28 à Puteaux dans le cadre du festival Chorus des Hauts de Seine, le 03 avril à l’Olympia à Paris et le 27 au Printemps de Bourges.Zebda joue « Un dimanche autour de l’église » et une reprise de Renaud « Hexagone » avec Franck Gélibert.

GIANMARIA TESTA Il est une des grandes figures de la chanson italienne !Issu d’une famille de paysans du nord de l’Italie, il a appris la chanson et la guitare en autodidacte.Son écriture est dépouillée et mélancolique, sa musique teintée de jazz et de musiques méditerranéennes.Il a sorti cet automne « Vitamia », un disque enregistré en une semaine, des chansons personnelles et sociales qui racontent les cinquante dernières années de son pays.Il sera en concert ce soir à Cesson Sévigné, le 21 janvier à Brest, les 23 et 24 à l’Alhambra à Paris, le 28 à Vendenheim et le 2 février à Fontaine.Gianmaria Testa joue à la guitare, une chanson intitulée « Nuovo ».

Chroniqueurs et journalistes :

Daniel Morin

Laurent B

André Manoukian

Marie Colmant

Jean-Jacques Vanier

Pianiste :

Richard Lornac

la chronique de Daniel Morin :

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.