Dick Rivers nous parle de son nouvel album ‘Mister D’ qui sort le 31 octobre 2011 et de sa biographie Mister D . disponible le 27 octobre 2011.

Mister D
Mister D © Radio France

Dick Rivers retrouve pour cet album Joseph D’Anvers, qui avait déjà écrit et composé L’homme sans âge, son précédent opus, sorti en 2008. D’autres textes sont signés Jean Fauque. Quant à la composition et à la réalisation de Mister D., elles ont été assurées par Oli le Baron.

Ce livre arrive à propos pour son nouvel album et ses cinquante ans de carrière qui seront aussi l’occasion d’une série de concerts et d’émissions médiatiques lui déroulant le tapis rouge.

Alain Baraton vient pour son dernier ouvrage, Vice et Versailles , publié chez Grasset.

vice et versailles
vice et versailles © Radio France

Au palais des monarques, le crime est roi : assassinats, rè-glements de compte, empoisonnements, attentats. Pas une pièce qui n’ait connu de drame, pas un paravent derrière lequel n’ait été ourdi quelque complot, pas un escalier où n’ait eu lieu un accident funeste. Versailles, c’est la grande boutique des horreurs.Lorsque les guides instruisent les visiteurs, ils omettent de préciser que ce rideau de brocard a servi de refuge à un espion, ce chandelier d’argent d’arme à un assassin et que l’eau de cette carafe était empoisonnée. La somptueuse Galerie des Glaces n’a pas brisé que des cœurs : elle a aussi reflété les mines émaciées des miroitiers vénitiens morts pour la cons-truire et celles des soldats prussiens qui y succombèrent durant la Guerre de 1870. À l’intérieur de ce château de conte de fées, les souvenirs lugubres se bousculent : il n’y a pas assez de chambres pour tous les fantômes qui le hantent, comme celui de Mlle de Fontanges, maîtresse de Louis XIX morte empoisonnée. Quant aux bois alentours, ils sont ensorcelés depuis le XVIe siècle, des biches de tous ordres, celles qui sont tombées sous les balles des aristocrates jusqu’à celles des ballets roses de la IVè République.

__

RANDOM RECIPE

C’est la dernière sensation musicale venue de Montréal ! Ils reprennent les choses là où Arcade Fire les avait laissé mais en les secouant fortement !

Ce groupe est né de l’amitié entre la chanteuse Frannie et la rappeuse beat-boxeuse Fab ! Elles ont vite été rejointes par deux musiciens et ils ont choisi un nom de groupe très révélateur de leur état d’esprit puisque Random Rissipi signifie en anglais, « recette aléatoire ».

Le résultat est un mélange très pêchu de folk, de hip-hop, de kazoo, d’électro, de rock et de berceuse !

Ils sont nommés aux ADISQ, les Victoires de la Musique Québecoise dans trois catégories : Album Anglophone de l’Année, Artiste Québécois de l’Année et Interprétation dans d’autres langues.

Un premier album « Fold It ! Mold It ! » sortira en janvier 2012 et ils seront en tournée dans toute la France dès le mois de février.

SLOW JOE

Cet artiste est un véritable personnage ! Il a 68 ans, il vit sur une île en Inde au large de Goa, là-bas, tout le monde l’appelle « Joe Le Lent » d’où son nom.

Donc sur son île, tranquille, il chante depuis toujours des morceaux soul/ blues qu’il improvise à sa guise.

Un jour, un jeune musicien lyonnais en voyage en Inde, Cédric de la Chapelle, croise la route de Slow Joe et craque complètement sur sa voix singulière : du coup, il l’enregistre a capella sur son minidisc,

rentre à Lyon, compose des musiques pour chaque chanson, fonde un groupe, The Ginger Accident et enregistre un album « Sunny Side Up » avec son groupe en y posant les a cappella de Slow Joe.

Une histoire assez unique donc ! Avec comme point de départ, une rencontre musicale à l’autre bout du monde et à l’arrivée, un disque vraiment pas comme les autres !

SLOW JOE & THE GINGER ACCIDENT interprètent une chanson intitulée : “Cover Me ”.

Ils sont en concert ce soir à Mâcon, le 29 octobre aux Primeurs de Massy et le 07 novembre au Café de la Danse à Paris.

RANDOM RECIPE interprète un morceau intitulé « Shipwreck » et une reprise musclée d’une chanson de Ray Charles « You Are My Sunshine » avec Richard Lornac au piano.

Chroniqueurs et journalistes:

Daniel Morin

Ben

Alexis Lacroix

Clara Dupont Monod

Sonia Devillers

Pianiste:

Richard Lornac

La chronique de Daniel Morin:

Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.