Les parlementaires ont-ils une mémoire ? Les institutions européennes, elles, se souviennent sans doute de l'humiliation de 1999. Cette année-là, Edith Cresson est en cause dans une affaire de corruption... Résultat : toute la commission démissionne.

Edith Cresson, commissaire européen démissionnaire, le 9 septembre 1999 à Artigues
Edith Cresson, commissaire européen démissionnaire, le 9 septembre 1999 à Artigues © Getty / MICHEL GANGNE

Plusieurs affaires de corruption sont en cause, mais la plus embarrassante est française. 

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.