Un débat Mélenchon Madelin en 2000... Tout doux!

Jean-Luc Mélenchon en août 2004
Jean-Luc Mélenchon en août 2004 © AFP / Jean-Pierre Muller

L’historien Jean Garrigues expliquait la semaine dans Libération que le débat politique devenait depuis quelques années des clashs.

Le Pen, Wauquiez, Mélenchon entretiennent ce niveau d’agressivité

Pour vérifier s’il y a une vraie évolution vers l’agressivité, je suis allé chercher un débat dans les années 2000. Un débat Madelin - Mélenchon, un débat sur le papier ‘’claschieux’’

-       Je vous ai écouté avec beaucoup d’intérêt. Vous avez la force de la cohérence de vos idées, et je crois que c’est assez remarquable et appréciable pour l’intérêt du débat public. Mais pardon de vous le dire, vous êtes dans une caricature. Qu’est-ce que c’est le service public ? C’est la mutualisation de la dépense pour des biens qui font la douceur de la vie : la santé, l’école et ça vous n’en parlez jamais
-       Je n’ai pas dit ça monsieur Mélenchon, j’ai dit « il faut faire mieux »

-       (…)

-       Ça vous conduit d’une caricature à l’autre à dire des choses qui sont, franchement, je vous le dis - assez choquantes  Il ne faut pas vous étonner si – en dépit de la qualité de vos intentions - ce que vous dites est souvent ressenti comme une injure par des gens qui se défoncent !

(…)

-       Si vous ne faites jamais de pause, il est impossible de dialoguer avec vous
-       Allez-y monsieur Mélenchon…
-       Merci !
-       Mais vous aviez fait un long monologue…
-       Ah pardon….

Vous voyez, ça repose…. 

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.