Sandrine Oudin a rencontré un ancien sans-abri qui a récemment trouvé un logement.

Grâce au succès de son livre, il a pu trouver un logement
Grâce au succès de son livre, il a pu trouver un logement © Getty / mihailomilovanovic

Sandrine Oudin a rencontré un ancien sans abri, Jean Marie Roughol. Il avait écrit un livre avec celui qui était alors le président du conseil constitutionnel Jean Louis Debré. Jean Marie Roughol lui avait proposé de garder son vélo. Il s’en est suivi une amitié et surtout ce livre qui a changé sa vie : "Je tape la manche" (Poche)

Sandrine Oudin est allée lui rendre visite dans le petit studio qu’il loue grâce au succès du livre.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.