L'association "Ciné-ma différence" invite les cinéphiles à partager des séances de cinéma avec un public ... différent.

Séance organisée par l'association Ciné-ma différence
Séance organisée par l'association Ciné-ma différence © A. Piéchaud

Tout est parti d'une maman. 

Il y a plus de dix ans, Catherine Morhange mère d'un jeune garçon polyhandicapé, découvre en écoutant France Inter que ça et là sont organisées des séances de cinéma pour tout petits.

Là ça a fait "tilt" dans ma tête !

La mère de famille qui avait abandonné les salles obscures du fait des éventuels déplacements intempestifs ou des manifestations sonores de son fiston quand il exprime ses émotions décide de lancer des séances de cinéma ... différentes !

Attention pas de séances dédiées surtout pas !

Ciné-madifférence c'est le partage de l'écran entre deux publics qui sans l'association ne se retrouveraient pas assis l'un à côté de l'autre dans une salle de cinéma.

Dans les fauteuils, un public disons "traditionnel" mêlé à des enfants ou adultes souffrant de troubles du comportement qui, parce que la séance n'est pas une séance ordinaire, pourront exprimer leur joie sans peur des regards de travers.

Que l'on souffre de trisomie, d'autisme, de maladie d'alzheimer, d'épilepsie sévère, quel que soit son handicap mental ou même physique l'accès à la culture est un droit.

Et si vous vous retrouvez par hasard dans une séance estampillée Ciné-madifférence, prière de ne pas demander le silence ...

"Ici la norme ... c'est nous !" prévient un petit écriteau à l'entrée du cinéma.

LA SUITE A ECOUTER

L'association s'ouvre aussi depuis deux ans au spectacle vivant. Toutes les informations sur son site www.cinemadifference.com

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.