A l’heure où le gouvernement soutient un plan de sauvetage des petits cafés qui baissent le rideau les uns après les autres dans nos villages faute de joindre les deux bouts, gros plan sur ces nouveaux modèles de bistrots qui eux visiblement attirent du monde.

Le Guibra à Saint-Sulpice-la-Forêt
Le Guibra à Saint-Sulpice-la-Forêt © Radio France / Sandrine Oudin

Ils commencent à essaimer en France et particulièrement en Bretagne.

Saint-Sulpice-la-forêt par exemple, un petit village situé à une vingtaine de kilomètres de Rennes. Ici tous les commerces ont fermé excepté un petit troquet sauf qu'il agonisait.

Une bande de trentenaires l’a repris en 2016. 

Ils le gèrent aujourd'hui en collectif et ça cartonne !

Déjà cinq emplois créés en trois ans et ça pourrait continuer ...

Leur recette ?

Aller au-delà du petit ballon sur le comptoir !

Le « Guibra » propose  1000 et 1 services et activités en impliquant les habitants.

Envie d'un atelier pour apprendre à bricoler ? Besoin de cours de breton ? De soutien en  anglais ?

Banco ! Ceux qui le souhaitent peuvent même venir l'animer.

On pousse la porte du Guibra pour voir à quoi ça ressemble ... 

LA SUITE A ECOUTER

L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.