Combien sont les mères à avoir basculé depuis le début de la crise sanitaire ? Difficile à évaluer, elles se cachent ... Et justement !

"Ici c'est pas pareil"
"Ici c'est pas pareil" © Radio France / Sandrine Oudin

C'est pour elles et dans l'urgence que s'est créée l'association MaMaMa !

A l'origine, quatre copines. Quatre trentenaires non issues du monde caritatif. L'une est photographe, l'autre travaille dans une banque, une autre est scripte et la quatrième pédiatre. Seul point commun : la même colère  !

Retour en arrière ...

Printemps dernier. Premier confinement. Magali, Marielle, Marguerite et Aïcha sont bénévoles à l'AP-HP ou la Croix-Rouge. Au téléphone, des mères désespérées qui leur confient ne jamais avoir imaginé ne plus pouvoir nourrir leur bébé. 

Sauf que la crise sanitaire est passée par là, qu'elles ont soit perdu leur emploi soit réduites au chômage partiel et souvent seules, séparées du papa.

Moi je mange quasiment plus pour tout donner à mes enfants 

On fait quoi quand on a jamais passé la porte des restos du coeur par exemple et qu'on ne s'en sent pas capable ?

MaMaMa !

1 000 mètres carrés de nourriture, de vêtements, de matériel de puériculture et de joujous pour bébés dans un hangar de Seine-Saint-Denis.

Et surtout ... Surtout ... Surtout ...

Des femmes qui se serrent les coudes ! 

LA SUITE A ECOUTER

Près de 10 000 colis déjà distribués en seulement neuf mois. 

Mais le bouche à oreille a vite fonctionné et de plus en plus de mamans frappent à la porte ! 

Aidons-les ! www.asso-mamama.fr

L'équipe