Sur les quais de Seine, à Paris, allons guincher. Tout l’été, les quais parisiens se transforment en gigantesques discothèque en plein air.

Les danseurs des bords de Seine
Les danseurs des bords de Seine © AFP / Ludovic Marin

Parce que se dandiner fait du bien, parce que c’est gratuit, ce qui est rare. 

Parce qu’on y fait  plein de rencontres amicales ou amoureuses et surtout parce qu’on peut découvrir et donc apprendre des danses qu’on ne connait pas. Tango, rock, musette, la salsa. De tout et pour tous les goûts.

L’association « Folk en Seine » propose, par exemple, trois fois par semaine de nous initier aux danses folkloriques traditionnelles. Ringard ? Détrompez-vous, c’est très tendance et il y a un monde fou. Pour se renseigner sur les lieux dates et horaires www.folkenseine.fr

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.