Deux Parisiennes passionnées par la langue française proposent une fois par mois des soirées de remise à niveau en orthographe, via des textes érotiques.

Une dictée coquine quartier Montparnasse à Paris
Une dictée coquine quartier Montparnasse à Paris © Radio France / Sandrine Oudin

Elle porte des petites culottes roses. C’est quand même plus sexy qu'elle porte des chaussettes orange pour rappeler la règle des accords des adjectifs de couleur. "s" à roses dans le cas des culottes. Pas de "s" à orange dans le cas des chaussettes.

Pour les accords de participes passés. Elle s’est permis ou elle s'est permise d’apporter son godemiché ?
C’est quand même plus glamour qu’elle s’est permis ou permise d’écrire à son banquier !

La dictée coquine, c’est rendre excitant un exercice qui - en tout cas dans nos souvenirs d’enfant - ne l’est pas souvent.

L’érotisme n’est qu’un prétexte. L’idée c’est de progresser !

Aurore Ponsonnet et Sandrine Campese sont de vraies spécialistes de l'orthographe et de la grammaire.
Elles écrivent elles-mêmes leurs textes et elles y insèrent toutes sortes de pièges.
A l’issue de la séance, on corrige et on explique.
Ces dictées durent deux heures correction comprise.
Chaud devant ...

La suite, à écouter.... 

  • Le calendrier des dictées sur www.ladicteecoquine.fr
  • Celle de ce soir est complète. Les prochaines les 21 février et 21 mars.
  • Et puis si vous êtes loin de la région parisienne, Sandrine Campese de la dictée coquine a publié « 250 dessins pour ne plus faire de faute »  aux éditions de l’Opportun. C’est moins érotique mais très efficace !
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.