Sandrine Oudin fait découvrir un restaurant "Le reflet" à Nantes, qui a choisi de faire travailler des personnes trisomiques.

Au restaurant Le Reflet, la majorité des employés sont trisomiques.
Au restaurant Le Reflet, la majorité des employés sont trisomiques. © Maxppp / Jérôme Fouquet

Un restaurant pas comme les autres, mais qui a l'ambition d'être comme les autres. Depuis son ouverture mi-décembre, il ne désemplit pas. Ce succès s'explique par la différence : en salle comme en cuisine, la plupart des employés sont trisomiques. C'est le pari d'une jeune architecte Flore Lelièvre, dont le frère est trisomique. Elle rêvait d'un restaurant extraordinaire, et c'est une réussite en plein centre-ville de Nantes : le Reflet.

"Je ne sais pas si on peut parler de victoire, je crois surtout qu'on peut parler de quelque chose qui devrait être naturel et qui ne l'est pas." témoigne un client.

Pour aider les employés, le restaurant s'est adapté à leur handicap : des assiettes avec des empreintes de mains moulées, des menus où les clients indiquent avec un tampon ce qu'ils désirent commander, des codes couleurs sur les tables pour se repérer...

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.