L'idée est née en 2008 à Caen. Elle a déjà essaimé dans une dizaine de villes.

Des maraudes tous les mercredis soirs
Des maraudes tous les mercredis soirs © Radio France / Sandrine Oudin

L’association « Gamelles Pleines » va au-devant des sans-abris souvent les plus isolés, ceux qui vivent à la rue avec leur chien. Ceux que les travailleurs sociaux ont le plus de mal à toucher.

D’abord parce que sur les trottoirs, ils le disent, on les regarde de travers alors avec un chien, c’est encore pire. On ne les voit pas dans les centres d’hébergement puisque les animaux sont interdits. Résultat, ils se marginalisent ...

Quoi de mieux pour « rentrer en contact » qu’une bonne gamelle de croquettes ! 

«Toucher le chien pour s’occuper du maitre »

Gamelles Pleines distribue aussi des laisses, des colliers antipuces ... 

Si l’animal est malade, elle propose un rendez-vous chez le vétérinaire ...

Et surtout maintenant que le maitre est là, si lui aussi est malade, l'association lui propose une famille d’accueil pour garder son chien le temps par exemple d'une hospitalisation.

Car ça aussi c’est une catastrophe. L’immense majorité refuse de se faire soigner parce qu'évidemment ... qui va garder leur chien ?

Pas bête !

Direction Caen, la ville où Yohann Sévère a fondé l’association en 2008. 

Ici les maraudes ont lieu tous les mercredis soirs. Rendez-vous donné au local.

LA SUITE A ECOUTER

Pour les aider www.gamellespleines.fr

L'association a besoin de dons mais aussi de bénévoles pour se développer.

L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.