Voir le film "The lunchbox" du metteur en scène Indien Riteh Batra ; redécouvrir les enquêtes de Philippe Marlow de Raymond Chandler avec de nouvelles traductions ; écouter le nouvel album de Luz Casal. Sortir au Théâtre des Bouffes du Nord pour la pièce "Mon traître" adaptée de deux romans de Sorj Chalandon.

Le choix du film de Laurence Peuron : "The Lunchbox" de Riteh Batra (Inde)

Les lunchboxes sont un élément vital de l'économie indienne...Depuis 120 ans, chaque jour à Bombay des milliers de salariés reçoivent à leur bureau leur repas du midi que leur femme leur ont préparé. Ils sont livrés par des gens que l'on appelle les Dabbawallahs, des livreurs complètement illéttrés qui se fient à un code couleur très élaboré. A tel point que l'Université d'Harvard qui a étudié le système a conclu que seule une lunchbox sur un million n'était pas livré à la bonne personne.

Ce film est l'histoire de ce bug rarissime.

Ila est une jeune femme que son mari délaisse, elle décide de le reconquérir par un filtre d'amour culinaire. Chaque jour elle déploie avec l'aide d'une vieille dame dont on n'entend que la voix, elle déploie des trésors d'imagination pour lui préparer la meilleure lunchbox de tout Bombay. Il se trouve que la boite arrive en réalité sur le bureau d'un autre homme. L'erreur découverte, la lunchbox va continuer ses allers retours mais se doubler d'une relation épistolaire.

Le choix théâtre de : "Mon traître" d'après deux livres de Sorj Chalandon, adaptation de Emmanuel Meirieu, au Théâtre des Bouffes du Nord jusqu'au 21 décembre.

Jean-Marc Avocat @ Mario Del Curto
Jean-Marc Avocat @ Mario Del Curto © Mario Del Curto

Ce spectacle raconte l'histoire d'un héros de l'IRA qui était en fait un traître, un agent double qui travaillait pour les services secrets anglais . Sorj Chalandon s'est inspiré de la vie réelle de Denis Donaldson, leader du Sinn Fein, assassiné en 2006, un an après la révélation de sa trahison.Son meurtre reste mystérieux, personne ne l'a renvediqué...Dans les romans de Sorj Chalandon, Donaldson s'appelle Tyrone. Et le spectacle mis en scène par Emmanuel Meyrieu raconte son histoire à travers trois monologues. Celui d'un français trahi par son ami irlandais. Celui du fils de Tyrone. Et enfin celui de Tyrone qui donne sa propre version de sa trahison. Le tout dans une quasi obscurité . Chaque comédien vient au micro chuchoter le texte dans la brume.

Dans ce spectacle qui aurait pu être encore plus intime dans son rapport avec la salle, on est saisi par le jeu de Jean-Marc Avocat qui joue le rôle Tyrone.

Le choix littéraire d'Illana Moryoussef, : la traduction révisée des 7 romans de Chandler (chez Quarto/Gallimard)

Les 7 romans de Chandler
Les 7 romans de Chandler © Radio France

Relecture des traductions des romans de Raymond Chandler, emblématiques de la Série noire.

Ce volume contient :

Le Grand Sommeil , traduit par Boris Vian*__

Adieu, ma jolie , traduit par Geneviève de Genevraye, révisé par Marcel Duhamel et Renée Vavasseur

La Grande Fenêtre , traduit par Marcel Duhamel et Renée Vavasseur

La Dame du lac , traduit par Boris et Michèle Vian*__

La Petite Soeur , traduit par Simone Jacquemont et J.-G. Marquet__

The Long Good-Bye , traduit par Janine Hérisson et Henri Robillot__

Playback , traduit par Chantal Wourgraft

  • Les romans traduits par Boris et Michèle Vian n’ont pas fait l’objet d’une révision

Le choix musical d'Isabelle Pasquier : "Alma" de Luz Casal (chez Warner) :

Luz Casal
Luz Casal © Adrien Carat - Radio France / Adrien Carat

Quand on écoute Luz Casal on tombe amoureux de l'amour!avec sa voix qui vous met le coeur en miettes.

Luz Casal... LUZ comme l'appelent tous ses fans, nous embarque dans un voyage très intime. Luz chante l'amour, à travers une repirse de Luigi Tenco, on la sent boulversée par le destin tragique de ce chanteur italien , amant de Dalida qui s'est suicidé au festival de San Remo à l'age de 28 ans!

comme un écho inversé à sa lutte on sent alors les vibrations de son coeur.

Dans cet album, Luz Casal reprend avec beaucoup de délicatesse jazzy le jardin d'hiver de Benjamin Biolay et Keren Ann.

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.