Le service culture de France Inter vous d'aller voir au cinéma Her de Spike Jonze, de lire Luz ou le temps sauvage, d'écouter François and the Atlas Mountain et de découvrir au théâtre Immortels

Le choix cinéma de Laurence Peuron: Her de Spike Jonze

Une histoire singulière comme les aime Spike Jonze... Dans un futur qu'on imagine pas si lointain un homme tombe amoureux de son OS, l'Operating System, l'intelligence de son ordinateur.

Dans ce monde un tout petit plus avancé que le nôtre, les hommes vivent avec une puce accrochée à l'oreille, connectés en permanence. Les relations humaines sont de plus en plus virtuelles mais les hommes en souffrent et ont donc trouvé des parades et des substituts. Joaquim Phoenix est employé d'une entreprise spécialisée dans la lettre sensible et manuscrite à une époque où plus personne ne sert d'une feuille et d'un stylo.

Il remercie les grands-mères au nom de leurs petits enfants pour le cadeau d'anniversaire, célèbre pour le compte d'un mari les qualités intactes de son épouse de 50 ans...

Une vie d'employé de tertiaire dans un monde devenu complètement stérile et stérilisé jusqu'à ce qu'il fasse l'acquisition de Samantha : un OS programmé pour être la femme de sa vie. Ce qu'elle devient en effet...

Le choix musique d'Isabel Pasquier : Piano Ombre de François and the Atlas Mountain

Les chansons de François and the Atlas Montain seraient une bande son idéale pour les vidéo aquatiques de Bill Viola qui expose actuellement au Grand Palais à Paris entre noyade et rédemption. Frànçois Mary, petit frère en poésie de Dominique A est l'un des artistes les plus inventifs de la scène française entre pop british et rythmique africaine avec des arrangements luxueux qui créent des climats dans lesquels on noie ses angoisses et on flotte !

L'album commence par des battements de cœur et des bruissements de forêts . Il est habité par le chagrin, les séparations, l'absence mais aussi par une recherche de lumière à travers chaque mot, chaque note, chaque respiration...

Frànçois avec sa belle fragilité et ses yeux bleus invoque la magie de la musique et des mots pour éloigner les gouffres et les doutes...

Le choix littérature d'Ilana Moryoussef : Luz ou le temps sauvage de Elsa Osorio - Editions Anne-Marie Métélier

Ce roman d'Elsa Osorio a beaucoup compté en Argentine puisqu'il raconte l'une de ses pages noires : celles de ces enfants de victimes de la dictature enlevés et "donnés " à des couples de dignitaires du régime . Paru en 2002 et traduit dans 20 langues, il ressort en librairie en France à l'occasion du salon du livre de Paris.

Le choix théâtre de Stéphane Capron: Immortels de Nasser Djemaï à la Scène Nationale de Malakoff

Immortels
Immortels © Radio France / Mario del Curto

Après l'énorme succès d'Invisibles, pièce qui tourne depuis trois ans, l'auteur et metteur en scène Nasser Djemaï presente "Immortels" au Théâtre de Malakoff. "Invisibles" parlait des travailleurs immigrés. "Immortels" évoque la jeunesse d'aujourd'hui avec comme point de départ le parcours d’un jeune homme Joachim qui cherche la vérité sur la mort de son grand frère. Pour percer le mystère, il rencontre son groupe d'amis. C'est un peu construit comme une enquête.La pièce parle de ces jeunes adultes que l’on appelle les « adulescents » et se concentre sur leurs centres d’intérêt , leurs interrogations sur l’avenir, leur recherche de l’amour, leur démarrage dans la vie active, et leur rapport à la politique et au monde de la finance.Nasser Djemaï a réuni autour de lui une jeune troupe de comédiens fraîchement sortis des plus grandes écoles françaises (Théâtre National de Strasbourg, Conservatoire de Paris, Comédie de Saint-Etienne…) Ils ont donc l’âge des personnages. La pièce est peu être un peu moins forte que "Invisibles" mais pose de bonnes questions sur la jeune génération d'aujourd'hui .

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.