Ce week-end on vous conseille de voir au cinéma "Borgman", de lire "La grâce des brigands" de Véronique Ovaldé, d'écouter le dernier album d'IAM, et de voir au théâtre "Perplexe" à Angers.

Le choix cinéma de : "Borgman" de Alex Van Warmerdam et " La maison à la Tourelle" d'Eva Neymann

Il y a quelque chose du "Funny Games" de Haneke dans ce Borgman. L'esthétique froide, l'humour grinçant et cette science du dérèglement : comment faire basculer le quotidien ouaté d'une famille bourgeoise dans la boucherie la plus absolue ?

Il y a d'abord l'irruption de Camiel Borgman, sorte de hors humain qui vit dans des galeries souterraines dans la forêt...plus vraiment un homme pas tout à fait un animal puisqu'il est encore capable de demander à prendre un bain. Il s'introduit dans la maison de cette famille qu'il va petit à petit sâlir, violenter, anéantir. Est-il un ange exterminateur, un vengeur, un démon, le diable lui même ?

Et mon coup de coeur : " La maison à la Tourelle" d'Eva Neymann . Un film ukrainien inspiré d'un scénario de l'écrivain Friedrich Gorenstein (qui fut scénariste de Takovski).

En 1944, dans une URSS rendue exsangue par la guerre, l'errance d'un petit garçon qui vient de perdre sa mère malade du typhus. Il va traverser le pays en train à la recherche d'un père sur lequel il n'a que cette information : il le trouvera dans la maison à la tourelle.

Magnifiquement filmé et interprété. C'est l'un des derniers tournages de l'actrice Katerina Golubeva qui s'est suicidée peu de temps après.

Le choix théâtre de : "Perplexe" au Nouveau Théâtre d'Angers

Valérie Bonneton
Valérie Bonneton © Brigitte Enguérand

L'on rit beaucoup dans cette comédie déjantée de Marius Von Mayenburgqui s'appelle "Perplexe"Une histoire à 4 personnages, deux couples, avec en tête de distribution, Valérie Bonneton, qui a laché pour quelques semaines le cinéma.

C'est écrit par un grand dramaturge: l'allemand Marius Von Mayenburg qui travaille à la Shaubühne de Berlin avec Thomas Ostermeier. Il s'est totalement lâché dans l'écriture. On est dans le théâtre de l'absurde. Par moment on est littéralement dans la troisième dimension. C'est une sorte de rubix’s cube théâtral qui tend vers l’univers de Monthy Python. Et Frédéric Bélier-Garcia a conçu une mise en scène trés rythmée et trés éclairante à partir de ce texte particulier.C'est à Angers au nouveau théâtre jusqu'au 30 novembre et à Paris au Rond-Point à partir du 4 décembre.

Le choix musique d'Isabel Pasquier: le dernier album d'IAM

Que les fans d'IAM se rassurent: le groupe hip hop le plus populaire de l'hexagone ne prend pas sa retraite. Simplement ce nouvel album "... I AM" marque la fin du contrat du groupe avec le label Def jam d'Universal. Les 3 petits points laissent toutes les portes ouvertes.Universal ne renouvelle pas son contrat avec le groupe qui visiblement coute trop cher mëme avec un disque de platine.

La fin de ce contrat est l'occasion pour Akhénaton de faire le procès de l'industrie musicale. Ce nouvel album est la suite "d'arts martiens". Il marquera la discopgraphie du groupe avec toujours une même exigence du texte, mais en plus musclé avec des manifestes contre la violence, le racisme, les humiliations dans la société.

Le choix littérature d': "La grâce des brigands" de Véronique Ovaldé - Editions de l'Olivier

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.