Cet été dans la chronique "Les choses de la ville", on décortique les objets de nos villes, avec ceux qui les conçoivent. Aujourd’hui : le parc d'attraction.

Vue extérieure du Futuroscope
Vue extérieure du Futuroscope © Futuroscope/Calune

Les parcs d'attractions ne sont pas communs à toutes les villes. Ils restent cependant des lieux essentiels de socialisation et de divertissement dans les villes.

David Abittan pose son micro à Poitiers, dans le département de la Vienne. Il embarque pour un voyage au cœur du Futuroscope. 

Le Futur d'hier

L'architecte du Futuroscope s'appelle Denis Laming. Le parc est alors pensé comme une cité du futur. Dès le début des années 1980, ce projet du nom d'"observatoire du futur" voit le jour. Le parc est inauguré en 1987. 

Pour autant, ce parc raconte moins le futur qu'une vision de ce dernier datant d'il y a trente ans. Malgré cela, le Futuroscope cherche constamment à se renouveler. Sa prochaine attraction : un roller coaster prévu pour 2020.

Philosophie

Le Futuroscope reste le fruit d'une vraie réflexion sur l'innovation des parcs d'attractions. Les files d'attente sont pensées pour passer le temps plus rapidement : c'est une pré-attraction avant l'attraction. 

Le professeur de philosophie Thibaut de Saint-Maurice a travaillé un temps dans l'agence de son architecte, Denis Laming. Le philosophe propose un nouvel éclairage du Futuroscope.

Pour découvrir plus d’informations sur l’architecture, rendez-vous sur le magazine web tema.archi.

Cette chronique est réalisée en partenariat avec l’Ordre des Architectes.

Les invités
L'équipe
Contact
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.