Tout l'été, France Inter vous fait revivre les festivals qui ne sont pas là cet été... Laurent Goumarre et Marion Guilbaud vous proposent les meilleurs moments des Eurockéennes de Belfort soutenu par France Inter. Ce soir, Georgio en concert !

Georgio Live
Georgio Live © Maxppp / Hugo Marie

Georgio aux Eurockéennes de Belfort, 6 juillet 2019

Son dernier passage aux Eurockéennes remonte à l'été 2015 alors que son premier album n'était pas encore sorti. Le rappeur Georgio est de retour pour présenter son troisième album, "XX5 " (Panenka Music). Aujourd'hui sur la presqu'île du Malsaucy, c'est Georgio qui a les clefs de la plage, le rappeur fait monter la température avec Isha, Thylacine, Hubert Lenoir, Kate Tempest, Bakar et Aloïse Sauvage...

De son vrai nom Georges Edouard Nicolo, il sort son premier album "Bleu noir" grâce à un financement participatif en 2015. En novembre 2016, son second album "Héra3", sous le label Panenka Music, est un hymne à la vie et à sa petite amie, album réédité sous le nom de "_Hρα_", en grec ancien, sur les plateformes en 2017. Fin 2018, troisième album pour Georgio, qui du haut de ses XX5 années, montre une fois de plus qu'il a une vraie plume à travers ses textes très inpirés par son ex, sa meuf, son frère, ses potes, son quartier à Marx Dormoy Paris 18ème, sa littérature et son thème récurrent, son moteur personnel, l'amour ! 

Sous sa plume mais aussi sur scène, les références à la Russie de Dostoïevski prennent vie au son du titre "Svetlana et Maïakovski", Céline et son "Voyage au bout de la nuit" se devinent dans "C'est pas fini". Une fois de plus sans filtre, il jongle parfaitement entre plusieurs styles.

Georgio, "le mot des Eurocks" 

"Romantisme et mélancolie sont les maîtres mots (ou maux) de ce singulier MC, biberonné durant son adolescence aussi bien aux valeurs sûres du rap (Lunatic, Mobb Deep...) qu’aux illustres écrivains, comme Céline ou Henri Michaux. Particulièrement inspiré par le spleen de la poésie russe, Georgio fait déjà preuve d’une maturité étonnante à 22 ans, publiant un premier album, Bleu Noir, évocateur de ses peines et insomnies créatrices. L'artiste, qui comptait dès ses débuts des collaborations avec les grands Nekfeu, VALD  ou Lomepal, atteint de nouveaux sommets cette année avec le salué XX5. Presse ou public, Georgio met tout le monde d’accord..."

Les invités
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.