Une soirée en compagnie de Didier Varrod pour un concert en public et en direct ! Accompagné de son groupe, il jouera sur la scène du studio 104 des standards de son répertoire ainsi que ses dernières compositions, promettant un pur moment de plaisir aux auditeurs !

Bernard Lavilliers sur la scène du studio 105
Bernard Lavilliers sur la scène du studio 105 © Radio France

Par respect des droits d'auteur, ce concert n'est proposé à la réécoute et au podcast que pour 15 jours.

"La certitude est-elle le secret des longues fidélités ?" Ainsi parlait Honoré de Balzac qui disserta sur ce sujet en parlant par ailleurs de la difficulté à faire la différence entre la constance et la fidélité. Figurez-vous que constance et fidélité sont deux particularités qui relient notre chère radio à Bernard Lavilliers : 50 ans de carrière, c'est aussi à peu près l'âge de France Inter... Ses chansons, sa musique sont en quelque sorte la bande son de l’évolution de notre radio. 

C'est donc ce soir, une fois de plus, sur la scène du studio 104, le récit d'une belle histoire. Et le mérite en est essentiellement dû à cet incroyable capacité artistique d'un auteur-compositeur-interprète qui a su, sans cesse, trouver dans les époques qu'il a traversées l'énergie vitale d'une inspiration libre, puissante et foncièrement humaniste.  

Lavilliers est ainsi l'artiste de l'engagement, au sens le plus large et le plus riche qui soit. Ses racines ouvrières conjuguées à son émerveillement poétique pour Léo Ferré y sont sans doute pour quelque chose. Mais engagement, chez Bernard Lavilliers, ne se réduit pas à sa compréhension de la marche du monde. Son engagement, c'est aussi celui qu'il puise, album après album, dans des rencontres avec des territoires, des rythmes tropicaux ou urbains, et des musiciens qui lui permettent de toujours se réinventer

_Baron Samedi, État d'urgence, O Gringo, Carnets de bord, If..., Nuit d'amour, Voleur de feu, Le Stéphanois, Arrêt sur image_... tant de bornes qui vont nous conduire ce soir à musarder 5 minutes au Paradis, titre du dernier très bel album de Bernard Lavilliers.

Est-ce ainsi que l'homme vit ? fut le titre du feuilleton de cet été, produit par les radios francophones publiques, consacré à ce poète critique,  qui a toujours fait de ses mélodies et de ses mots, une arme blanche pour dénoncer, défendre, mais aussi apaiser et guérir. C'est ainsi que se dessine une oeuvre qui ressemble à l'amour dans toute sa complexité. Avec des chansons ourlées comme des baisers, qui ont une histoire, un mouvement et un savoir... Avec pour porter ce message : la musique, cette musique, dont on sait grâce à lui, qu'elle est un cri qui vient de l'intérieur...

Bernard Lavilliers en concert dans le studio 104 de Radio France
Bernard Lavilliers en concert dans le studio 104 de Radio France © Radio France / Christophe Abramowitz
Bernard Lavilliers
Bernard Lavilliers © Radio France / Christophe Abramowitz
Bernard Lavilliers
Bernard Lavilliers © Radio France / Christophe Abramowitz
Concert de Bernard Lavilliers dans le studio 104
Concert de Bernard Lavilliers dans le studio 104 © Radio France / Christophe Abramowitz

Setlist du concert

  1. La Gloire
  2. Croisières 
  3. Scorpion
  4. Le clan Mongol       
  5. Bon pour la casse
  6. Charleroi 
  7. Stand the ghetto
  8. Etat des lieux
  9. Est-ce ainsi 
  10. On the road 
  11. Betty
  12. Noir et Blanc
  13. Paris la grise
  14. Billet 
  15. 5 minutes 
  16. Vendredi 13
  17. Traffic
  18. Muse
  19. La Salsa
  20. Les Mains d’or
  21. L’Espoir

► ALLER PLUS LOIN | Ecoutez le feuilleton (9 épisodes d'une heure) consacré à Bernard Lavilliers

Les invités
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.