Plus qu'un concert, le public (et les auditeurs) ont assisté à une expérimentation. Agnès Obel crée sa musique en studio pratiquement seule. Une approche rarissime mais au fond naturelle pour cette artiste qui considère la musique comme l'expression d'un paysage intérieur.

Agnès Obel
Agnès Obel © Alex Flagstad

Trois ans après Citizen of Glass, Agnès Obel revient avec un nouvel opus intitulé Myopia, (un partenariat France Inter, sortie prévue le 21 février) qu’elle présentera, en avant-première, sur la scène du Café de la Danse le mardi 18 février, à 20h.

Michka Assayas présentait l’émission en direct du Café de la Danse pour une soirée très danoise !

Les auditeurs de France Inter auront ainsi l’occasion de découvrir en live les titres très envoûtants  du 4è album de l’artiste à la voix céleste, rythmée par la musicalité mélancolique des violoncelles et du piano.

►►► Pour assister au concert : maisondelaradio.fr 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Aller plus loin

🎧 Écoutez | Nouvelles voix féminines pop et folk venues du Nord : d’Alice Boman à Sigrid

Concert Agnès Obel
Concert Agnès Obel © Radio France /
Les invités
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.