Tout l'été, France Inter vous fait revivre les festivals qui ne sont pas là cet été... Laurent Goumarre et Marion Guilbaud vous proposent les meilleurs moments des Francofolies de La Rochelle soutenu par France Inter depuis sa création. Ce soir, Gaëtan Roussel reprend "Play Blessures", l'album d'Alain Bashung.

Gaëtan Roussel "Re-Play Blessures" aux Francofolies de La Rochelle, 13 juillet 2013
Gaëtan Roussel "Re-Play Blessures" aux Francofolies de La Rochelle, 13 juillet 2013 © AFP / Xavier Leoty

Gaëtan Roussel aux Francofolies de La Rochelle, 13 & 14 juillet 2013

C'est un moment exceptionnel. Ce soir, Gaëtan Roussel fait souffler l'esprit d'Alain Bashung en interprétant une création originale "Re-Play Blessures".

Un pari audacieux proposé par Gaëtan Roussel : la réinvention de "Play Blessures", l'album culte, sombre et complexe, né en 1982 de la rencontre entre Alain Bashung et Serge Gainsbourg. Le chanteur de Louise Attaque qui poursuit son chemin solo, artisan du dernier album de Bashung "Bleu Pétrole" (récompensé aux Victoires de la musique 2009), a immergé le public dans son interprétation.

Au milieu d'un décor fantomatique, d'une froide lumière bleue projetée sur la scène de la Coursive, entouré de quatre musiciens tout de noir vêtus, Gaëtan Roussel penché sur son micro ou sa guitare, glisse son feeling entre les notes et les mots des chansons avec sa voix particulière empreinte d'intonations de Bashung. Le groupe déroule l'album sans intervention, les musiciens ajoutent leurs "pattes personnelles" aux sonorités d'origine, le public est capté. Magnifique concert rock de Gaëtan Roussel, touchant, où plane l'ombre d'Alain Bashung.

ECOUTER ! #Gaëtan Roussel dans la Playlist d'Inter - Thierry Dupin

Sa rencontre avec Bashung - "En travaillant avec lui, j’ai vécu plein de premières fois. C’était la première fois que j’écrivais pour quelqu’un d’autre, que je coproduisais un disque qui n’était pas de Louise Attaque, ni de Tarmac. En studio, on était là pour l’aider à raconter son histoire. C’était beaucoup et cela enrichit, c’est ce qui a certainement déclenché chez moi l'envie de commencer une carrière solo. Alain était très exigeant et, parfois, je me suis senti un peu perdu, mais jamais abandonné". (Sud-Ouest, 14 juillet 2013)

Les invités
Programmation musicale
  • Ludo PinLa fin du monde (version album)2020
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.