Le condor de la semaine est décerné à tous les cyclistes parisiens, et plus largement à tous les abrutis qui font du vélos dans les grandes villes. Je sais, c'est pas bien de s'en prendre à ces gens qui veulent rendre la vie propre et qui pour cela se pourrissent la santé en respirant tous les gaz d'échappement des bus diesel dont ils partagent les voies réservées

L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.