La situation internationale est on ne peut plus complexe et tendue. Après les revolutions arabes en Tunisie, en Égypte, en Libye, se pose la question de la démocratie dans ces pays. Pendant ce temps la Syrie se déchire, la répression s'accroit à Ohms, l'Iran inquiète avec son programme nucléaire, la France veut rapatrier ses troupes déployées en Afghanistan, et l'Europe est en crise avec en toile de fond une paupérisation croissante de la Grèce. Bref il y aurait urgence a savoir comment les candidats à la présidentielle entendent se situer sur ces affaires du monde, or jusqu'ici la politique étrangère est la grande absente du débat, sauf quand il s'agit de remettre en cause le traité européen.

Les invités
  • Philippe Douste-BlazyConseiller du Secrétaire général des Nations-Unies sur le financement innovant
  • Jean-Louis BiancoPrésident de l'Observatoire de la laïcité, conseiller du Premier secrétaire du Parti socialiste sur les questions européennes, et conseiller spécial de Ségolène Royal
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.