Son arme, Marc La Mola l'a portée longtemps dans le creux de ses reins, jusqu'au jour où elle se retourne contre lui.

Policier portant son arme
Policier portant son arme © AFP / Lionel Bonaventure

Depuis gamin, Marc La Mola a toujours rêvé être flic. « Ce qui me plaisait c’était l’idée de servir. Les armes ne m’ont jamais passionné ».

Et pourtant, il passera plus de 20 ans en compagnie de son revolver. Des nuits entières à sillonner les quartiers difficiles de Marseille et des environs, à "traquer les voyous", sans jamais se servir de son arme, dissuasive et protectrice plus que destructrice. Mais il a suffi d'une fois pour que tout bascule.

Aujourd'hui Marc La Mola écrit des livres. Son premier roman autobiographie Le sale Boulot, confession d'un flic à la dérive, lui a servi d'exutoire lors de son burn out.

Aller loin

Envie d'en savoir plus sur Marc ? Retrouvez aussi son récit dans le magazine NEON et sur Neonmag.fr tout cet été

La Une de Neon
La Une de Neon
Les invités
Les références
L'équipe