À 18 ans, Olivier prend une décision un peu étrange : il ne regardera plus la télévision, quitte à passer tous les repas de famille le nez dans son assiette.

Goldorak chez Olivier
Goldorak chez Olivier © Radio France / Léa Minod

On a beau la chercher, elle est introuvable.

Et pourtant il y en a des choses à regarder chez Olivier : un arrosoir contenant des roses peintes et fanées, un vieux vélo qui attend gentiment l’été, une malle abîmée qui porte les souvenirs du grand-père, elle-même écrasée par la plante croulante de la grand-mère.

Et puis il y a des vinyles partout. Par terre, sur le piano, dans des cartons, sur les étagères. Il y en a des milliers.

Mais non, vraiment, chez Olivier, il n’y a pas de télévision.

Cela fait plus de vingt ans qu'il a décroché et relevé la tête pour regarder le ciel.

Aller plus loin

Puisque Olivier ne regarde pas la télévision, il a beaucoup de temps pour écouter de la musique.

Il a même monté un label : Wewantsounds

« Sunday mix tape » sortie le 13 mai et « disco 2.0 » sortie le 2 juin.

Suivre l'actualité de Wewantsounds sur facebook

Envie d'en savoir plus sur Olivier ? Retrouvez aussi son récit dans le magazine NEON et sur Neonmag.fr tout cet été

La Une du magasine Néon
La Une du magasine Néon
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.