À 18 ans, Olivier prend une décision un peu étrange : il ne regardera plus la télévision, quitte à passer tous les repas de famille le nez dans son assiette.

Goldorak chez Olivier
Goldorak chez Olivier © Radio France / Léa Minod

On a beau la chercher, elle est introuvable.

Et pourtant il y en a des choses à regarder chez Olivier : un arrosoir contenant des roses peintes et fanées, un vieux vélo qui attend gentiment l’été, une malle abîmée qui porte les souvenirs du grand-père, elle-même écrasée par la plante croulante de la grand-mère.

Et puis il y a des vinyles partout. Par terre, sur le piano, dans des cartons, sur les étagères. Il y en a des milliers.

Mais non, vraiment, chez Olivier, il n’y a pas de télévision.

Cela fait plus de vingt ans qu'il a décroché et relevé la tête pour regarder le ciel.

Aller plus loin

Puisque Olivier ne regarde pas la télévision, il a beaucoup de temps pour écouter de la musique.

Il a même monté un label : Wewantsounds

« Sunday mix tape » sortie le 13 mai et « disco 2.0 » sortie le 2 juin.

Suivre l'actualité de Wewantsounds sur facebook

Envie d'en savoir plus sur Olivier ? Retrouvez aussi son récit dans le magazine NEON et sur Neonmag.fr tout cet été

La Une du magasine Néon
La Une du magasine Néon
Les références
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.