A 24 ans, après des années à chercher la meilleure psychothérapie possible, Arthur décide de ne plus jamais voir de psy suite à une expérience un peu difficile.

C'est son enfermement dans un hôpital psychiatrique qui a changé la vie d'Arthur
C'est son enfermement dans un hôpital psychiatrique qui a changé la vie d'Arthur © Getty / Dona Monroe

Dans son petit appartement parisien, les volutes des cigarettes s'envolent comme les mots. Arthur est assis dans le canapé, il raconte, la voix encore tremblante.

Son enfance plutôt heureuse mais ses colères fréquentes, ses crises qui le paralysent à l'adolescence jusqu'à ce qu'il décide en cachette de se rendre dans un Centre Medico-Psychologique. S'en suivent alors des années de thérapies avec bien des psys différents. Puis un jour, tout s'effondre. Arthur se retrouve dans un hôpital psychiatrique plusieurs jours d'affilé... cela va le guérir.

J'ai connu le meilleur comme le pire de la psychothérapie et je pense que vraiment, ce n'est pas fait pour moi

A préciser que l'expérience d'Arthur n'est pas citée à titre d'exemple, elle est profondément personnelle et subjective. Les hôpitaux psychiatriques comme les différentes psychothérapies existantes demeurent des étapes souvent essentielles dans la reconstruction d'une personne.

Aller + loin

Envie d'en savoir plus sur Lucie ? Retrouvez aussi son récit dans le magazine NEON et sur Neonmag.fr tout cet été

La une de Néon
La une de Néon
Les invités
L'équipe
Suivre l'émission
Nous contacter
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.