Pour ceux et celles (il y en a aussi des filles oui oui je vous jure) qui pensent que l’égalité femmes/hommes est un combat d’arrière-garde, une lubie de féministe excitée et mal.. (pardon j’allais dire un gros mot !)…de féministe excitée et frustrée…. Ou encore, un slogan bobo pour entreprises en mal de com’… Tous ceux-là, je les invite à lire l’enquête « Femmes et pauvreté » publié il y a qlq semaines par le Secours Populaire français. Un document passionnant qui, non seulement décrit une réalité sociale pour le moins préoccupante, mais aussi, révèle que la crise économique n’est pas seule responsable : sont en cause aussi des dizaines d’années (pour ne pas dire plus) d’inégalités hommes/femmes et de vieilles habitudes qui font que, de stéréotypes dans le berceau en stéréotypes à l’école, d’années passées à s’occuper seule des enfants, sans formation ou emploi qualifié, peu ou pas de cotisation retraite… Tant de femmes, au bout du compte, se retrouvent pauvres et dépendantes.

La revue de presse de Nathalie Dolivo, reporter au magazine Elle :

  • La jeune afghane Sahar Gul reprend son combat.
  • Marina Shifrin et sa vidéo de démission.
  • La révolte des mini-Miss.

Le dessin du jour de Nina Luec :

le dessin du jour de Nina Luec
le dessin du jour de Nina Luec © Nina Luec / Nina Luec

Evénement(s) lié(s)

La vie d'Adèle - Chapitres 1&2

Les liens

Le site du Secours Populaire.

L'enquête "Les femmes et la pauvreté" du Secours populaire.

"Le blues de Jeanne" de Farida Taher sur France Culture

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.