Flora Tristan
Flora Tristan © Radio France

Aujourd’hui, c’est à trois femmes que cette émission est consacrée… Trois femmes, trois parcours qui sont quelques-unes des facettes de ce que peut être le « féminisme », le combat pour sa propre liberté et pour celle de toutes les femmes.

Mais avant toute chose, le premier des combats, pour gagner sa liberté, est toujours un combat contre soi-même : se délivrer des entraves de son éducation, redresser la tête, écouter ses désirs, aimer ce qu’on vous interdit d’aimer, s’habiller comme on veut, ne pas être trop gentille (polie, bien élevée) croire en son propre talent… En un mot « oser »…

« Oser », c’est un mot qu’ont en commun Lucie Groussin et Aude de Thuin. Lucie Groussin est militante et membre du bureau d’ « Osez le féminisme », une association née en 2009… Dont on entend beaucoup parler… Sa dernière campagne, toujours en cours, vise à interpeller les candidats à la présidentielle pour qu’ils fassent de l’égalité femme-homme une priorité dans leurs propositions… Aude de Thuin est chef d’entreprise, notamment la créatrice d’un événement incontournable depuis 2004 : le Women’s Forum, le forum des femmes, qui se tient tous les ans en octobre à Deauville, et qui rassemble ce qu’on appelle des « femmes d’influence » venues du monde entier… Mais qu’elle ne dirige plus aujourd’hui, elle est partie vers d’autres aventures. Aude de Thuin vient de publier un livre où, en racontant sa propre histoire, elle appelle les femmes à prendre en main leur destin. « Femmes si vous osiez, le monde s’en porterait mieux » chez Robert Laffont….

Et ma troisième invitée est Nicole Avril, romancière, qui vient de publier « Brune » Chez Plon, consacré à une grande figure féminine de l’histoire, Flora Tristan. Ecrivain, militante socialiste du 19ème siècle et pionnière du féminisme.

Les liens

Osez le Féminisme Le réseau Osez le féminisme ! est né en juin 2009. Il a été créé par quelques militantes et militants qui s’étaient mobilisés pour défendre le Mouvement Français pour le Planning Familial dont les crédits budgétaires étaient menacés de suppression, en janvier 2009.Conscients des inégalités qui demeurent dans notre société, l'association souhaite convaincre que le combat féministe est toujours d’actualité. Elle a choisi de s'organiser autour d’un journal militant qui a vocation à être diffusé le plus largement possible.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.