"Héritage", film de Hiam Abbas
"Héritage", film de Hiam Abbas © Radio France

L’égalité, est-ce pour demain ?

« La politique d’égalité entre les sexes doit être un pilier du nouveau modèle français » a affirmé vendredi dernier notre Premier Ministre Jean-Marc Ayrault. Avant de lancer, il y a 2 jours, le plan d’action en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes. Après le droit de vote (reconnu à la Libération), après les droits économiques et sociaux affirmés dans les années 70-80 (mais les inégalités dans le travail restent flagrantes), le gouvernement Ayrault prétend prendre le problème par un autre biais, par la face la plus embrumée de cette montagne (mais sûrement pas la moins violente) : celle des mentalités. « Il faut déconstruire les stéréotypes » a déclaré Najat Vallaud-Belkacem, la ministre des droits des femmes. Logique : l’école est la première cible du plan ; l’école, véritable bain de cultures, non seulement des rhumes et des poux, mais aussi des stéréotypes sexistes. Autres terrains à déminer : le sport et les médias. Ça fait du monde : le foot, la télé, les journaux, et la radio ! Oui ! même Radio France !

Des mesures en faveur de l’égalité professionnelle et, bonne idée, l’émergence d’une diplomatie des droits des femmes.

La question est évidemment de savoir si le plan d’égalité aura les moyens de ses ambitions. Ça vaudrait mieux. Pour nous, femmes et hommes de ce pays. Mais aussi ailleurs, pour tous les autres, qui pourraient dire : « Eux, ils y arrivent… Pourquoi pas nous ? »

Mes invitées : Hiam Abbas et Paul Moreira.

Hiam Abbas est comédienne. Elle vit en France mais elle est palestinienne de nationalité israélienne. Vous avez tourné avec les plus grands, Jim Jarmusch, Amos Gitaï, Steven Spielberg… On se souvient d’elle magnifique dans « Satin Rouge » de Raja Amari ou dans « les Citronniers » d’Eran Riklis.. Aujourd’hui elle est aussi réalisatrice... Son 1er long-métrage sort mercredi prochain dans les salles : « Héritage » un très beau film : l’histoire d’une famille palestinienne confrontée à la guerre, à la modernité et à ses propres démons, notamment les rôles dévolus aux femmes et aux hommes…

Et Paul Moreira, grand reporter, journaliste d’investigation, qui vient de réaliser un documentaire passionnant diffusé lundi prochain sur Canal+ : « Sexe, salafistes et printemps arabes »… Un reportage en Egypte et en Tunisie, un an après les révolutions, qui montre à quel point la sexualité est devenue un enjeu politique…

L'interview d'Agathe André :

Oumou , 19 ans

La revue de presse de Valérie Toranian, directrice de la rédaction du magazine Elle :

  • 20 % des femmes anglaises préfèrent renoncer au sexe qu'au chocolat, cool !

  • Le PIB de la France augmenterait de 7 % si les taux d'emploi masculin et féminin etaient égaux,youpi !

  • Femmes sous surveillance : des Indiennes d'un village de l'Etat de Bihar interdites de portables, car il participe à la dissolution des bonnes mœurs tandis que en Arabie saoudite on les surveille aux frontières en envoyant des sms a leurs tuteurs. Vive la technologie…

    Evénement(s) lié(s)

"Sexe, salafistes et printemps arabes", un documentaire de Paul Moreira diffusé lundi 10 décembre à 22h45 sur Canal Plus

Les liens

Héritage, film de Hiam Abbas

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.