Une nouvelle femme vient d’apparaître dans l’actualité politique. Amira Bouraoui, cette jeune Algérienne, médecin gynécologue dans un hôpital de la banlieue d’Alger, mère de deux enfants, est devenue depuis quelques jours la figure de proue de la contestation contre le pouvoir corrompu en Algérie et contre un 4ème mandat présidentiel pour Abdelaziz Bouteflika, l’actuel président.

Sa première action, Amina Bouraoui l’a menée le 22 février dernier. Avec une poignée de militants du groupe qui a pris depuis le nom de leur slogan Barakat (qui veut dire « ça suffit ! » en dialecte algérien) cette femme petite mais décidée, s’est postée devant l’université d’Alger pour tenter de mobiliser les étudiants. « En tant que simple citoyenne » dit-elle. Et depuis, malgré l’intimidation et la violence policière, Amira Bouraoui et ses compagnons ne lâchent pas.

The revolution wont be
The revolution wont be © Radio France

A voir sur ce lien : le teaser et la présentation du prochain film de Rama Thiaw "The revolution won't be televised" :

murandalou
murandalou © Radio France

Le site du Festival des Etonnants voyageurs à Rabat.

Dialy
Dialy © Radio France

Le site du Théâtre de l'Aquarium à Rabat.

Le dessin du jour de Nina Luec :

Le dessin du jour de Nina Luec
Le dessin du jour de Nina Luec © Radio France / Nina Luec
## Evénement(s) lié(s) [France Inter en direct de Rabat](/evenement-france-inter-en-direct-de-rabat) ## Les liens [Les Etonnants voyageurs à Rabat.](http://www.etonnants-voyageurs.com/) [theatre de l'aquarium à rabat](http://www.theatreaquarium.org/)
Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.