Où sont les femmes dans la musique ? C’est la question que je me suis posée en consultant le programme de la Salle Pleyel, haut-lieu de la vie musicale française. Le diaporama des stars invités la saison prochaine laisse rêveur : à côté des grands chefs d’orchestre et des solistes comme Boulez, Gardiner, Abaddo, Perahia, Pollini et j’en passe (tous des hommes) il n’y a que trois femmes : les géniales Cecilia Bartoli, Renée Fleming et Natalie Dessay : toutes des chanteuses. Est-ce un hasard ? Bien sûr, il y a de grandes solistes comme Brigitte Engerer, Hélène Grimaud, Anne Gastinel… pardon à toutes celles que j’oublie…. En revanche, parmi les chefs d’orchestre, là, c’est le désert : pas l’ombre d’une femme : le chef, cet être quasi magique qui d’un simple geste galvanise un orchestre, le chef dont Herbert von Karajan reste encore pour le grand public LA figure légendaire, le chef est forcément un homme.

Et pourtant, heureusement il y a quelques perles rares : Laurence Equilbey, chef d’orchestre et chef de chœur, notamment du chœur Accentus qu’elle a créé et qui fête cette année son 20ème anniversaire. Elle dirige de nombreux orchestres prestigieux en France et à l’étranger, et cette année, qui est faste pour vous, elle a enfin son propre orchestre l’Insula Orchestra.

Pour parler des femmes et de la musique, je reçois également Agnès Boucher, consultante en ressources humaines et mélomane, qui vient de publier un livre « Comment exister aux côtés d’un génie ? » chez L’Harmattan, consacré à 3 femmes du 19ème et du début du 20ème s : Fanny Mendelssohn, Clara Schumann et Alma Mahler.__

Ma 3ème invitée aujourd’hui, c’est Constance, une jeune humoriste de grand talent, qui joue à la Comédie de Paris, son deuxième one-woman-show « Les mères de famille se cachent pour mourir » : une série de portraits de femmes, de la mère de famille débordée et hystérique à la petite fille fausse sage et vraie perverse, en passant par la vieille prof frustrée et méchante… une heure et quart de rire, de bonheur et de grincement de dents.

Evénement(s) lié(s)

Les mères de famille se cachent pour mourir

Les liens

Accentus

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.