Une nouvelle affaire de harcèlement sexuel, une de plus, dans l’armée cette fois, est sortie cette semaine : Madeleine, filmée pendant qu’elle prenait sa douche à la caserne. Et qui, après avoir démissionné, a finalement porté plainte. Du courage, il lui en a fallu pour dire non et ne pas se laisser envahir par la honte, ce sentiment que seul le harceleur devrait éprouver.

Du courage, il en avait fallu encore plus, en 1974 à Anne Tonglet et Araceli Castellano, deux jeunes femmes victimes de viol, pour se lancer dans une longue et rude bataille judiciaire et enfin faire reconnaître ce crime par la justice française.

Mais derrière ces violences sexuelles que tout le monde s’accorde à dénoncer, comment ne pas voir le poids des stéréotypes ? En 1976 Benoite Groult disait déjà que rien ne changera « tant que nous resterons persuadés que les femmes sont par nature craintives et vulnérables et les hommes agressifs et impossibles à réprimer. » Des stéréotypes qui fleurissent dès l’enfance, n’en déplaise aux pourfendeurs de la dite « théorie du genre ».

La revue de presse de Nathalie Dolivo, grand reporter au magazine Elle :

  • Le procès Eloise Bouton des Femen.

  • Une initiative/tumblr lancée par une députée européenne Vert qui s'appelle "Et sinon, je fais de la politique".

  • La poupée Lammilly, une barbie aux formes normales.

Le dessin du jour de Nina Luec:

Le dessin du jour de Nina Luec
Le dessin du jour de Nina Luec © Radio France / Nina Luec

Les liens

Le Festival du film de femmes de Créteil. Du 14 au 23 mars 2014.

Les yeux de Bacuri. Le documentaire Les yeux de Bacuri, de Maria de Medeiros, est programmé samedi 15 mars à 21 heures au Festival international des films de femmes de Créteil.

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.