Pour commenter ou réagir à l'émission sur Twitter :

E t si leur talon d’Achille, c’était les femmes ?

Les soldats de l’Etat islamique qui, on le sait, progressent dangereusement en Irak et dans le nord de la Syrie, déchainent, là ils passent, leur haine pour tout ce qui ne leur ressemble pas. Et en particulier pour les femmes: actes de barbarie, viols, enlèvements et sans doute aussi mise en esclavage…. Mais ce qui est nouveau, on l’a appris cette semaine, c’est que ces soldats fanatisés peuvent en avoir peur, des femmes ! La peur est d’ailleurs souvent la face B de la Haine. Les femmes qui leur font peur ce sont les peshmergas qui, dans l’armée kurde, combattent au côté des hommes, dans le même uniforme, les cheveux en queue de cheval, la kalashnikov à la main. Les femmes représentent environ le tiers des forces kurdes de Syrie. Diren, une de ces peshmergas, 19 ans, explique au journaliste Gabriel Gatehouse de la BBC : « Pour les soldats de l’Armée islamique, une combattante femme est un « haram », (c’est-à-dire une vision effrayante, et interdite). « Ils jouent les durs, ils disent que les filles ça ne compte pour rien, mais quand ils nous voient avec nos armes, ils commencent à trembler, puis ils partent en courant» affirme Diren.

Et si les soldats de l’Armée islamique meurent sous les balles d’une femme, pas de paradis ! et envolées les 72 vierges qu’on leur avait promis…

Et oui, la vision d’une femme qui n’est pas une victime est proprement insupportable. Diren, la peshmerga de 19 ans, elle, est gonflée à bloc « Nous n’avons peur de rien, dit-elle, nous les combattrons jusqu’au dernier. »

Espérons en effet qu’elle ne soit pas capturée.

L'oeil de Nina

L'oeil de Nina... sur Le siècle des femmes
L'oeil de Nina... sur Le siècle des femmes © Nina Luec

Le siècle des femmes

Le siècle des femmes
Le siècle des femmes © Radio France

U n beau livre publié aux éditions Les Arènes / 6 mois, sous la direction éditoriale de Maire-Pierre Subtil.

Il s'agit d'un grand livre sur les femmes du siècle contemporain : 12 grands récits photographiques par des femmes photographes qui racontent les femmes d'aujourd'hui et de demain, à travers le monde entier.

Habiter au Quotidien : les femmes dans les mêtiers du batiment

Habiter au Quotidien
Habiter au Quotidien ©

C omment, par la formation professionnelle mise en oeuvre par l'association Habiter au Quotidien, de jeunes femmes entrent dans les métiers du batiment. Un secteur où 99% des actifs sont des hommes !

Well Well Well

Well Well Well
Well Well Well © Well Well Well

C omment le magazine Well Well Well - Nouvelle revue papier lancée en pleine crise industrielle de la presse - débarque cette semaine en librairie !

la chronique de Colombe Scchneck : Vive les héroïnes !

__

Les liens

Site de la revue "6 Mois"

Habiter au Quotidien

Les ateliers de Cécile et Sophia

Well Well Well sur Facebook

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.