L’histoire de l’humanité, vue du côté des femmes, est d’abord et avant tout l’histoire de la domination masculine. Même si le XXème siècle a accéléré l’émancipation des femmes et révolutionné leurs rapports avec les hommes. Mais est-ce que la position de dominées dont ont souffert si longtemps les femmes, et dont souffrent encore aujourd’hui la majorité d’entre elles, fait nécessairement d’elles des victimes innocentes ?

Dans l’imaginaire de la plupart des civilisations, aux femmes sont associées la douceur, la bonté, la patience, le don de soi, le sacrifice… Des vertus qui leur seraient accordées naturellement par leur capacité d’enfanter et d’allaiter…

La réalité de la guerre, c’est en effet souvent cela : des civils (des vieillards, des enfants et des femmes) pourchassés, violés, massacrés par des hommes assoiffés de violence. Mais la réalité peut être tout autre : en 2004, le monde découvrait avec stupeur les photos à la prison d’Abou Ghraïb en Irak : de Lynndie England, une militaire américaine de 22 ans, tenant en laisse un prisonnier nu, ou riant devant une pyramide de détenus nus, leur tête recouverte d’un sac.

Comment une jeune femme pouvait-elle commettre des actes de torture ?

Mais cette réalité n’était hélas pas nouvelle : parmi les kapos qui surveillaient les camps d’extermination nazis, il y avait aussi des femmes, et elles n’étaient pas les dernières à réprimer et à tuer… De la place des femmes dans le nazisme, de cette réalité dérangeante, nous parlerons aujourd’hui avec Liliane Kandel, sociologue, figure du féminisme en France. Elle a participé aux premiers combats du MLF dans les années 70. Elle est l’auteur d’un livre « Féminismes et nazisme » publié en 2004 chez Odile Jacob sur le rôle joué par les femmes dans le nazisme.

Je reçois également aujourd’hui Diane Ducret, historienne, l’auteur de « Femmes de dictateurs » chez Perrin. Un sujet original : étudier la personnalité de grands dictateurs d’hier et d’aujourd’hui à travers les relations qu’ils ont entretenues ou entretiennent avec leurs épouses ou leurs maîtresses. Le deuxième tome vient de paraître ; le premier, sorti l’année dernière, est déjà en poche chez Pocket…

Eva Braun et Hitler
Eva Braun et Hitler © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.