Colette dans Rêve d'Egypte, 1907
Colette dans Rêve d'Egypte, 1907 © Radio France

Aujourd’hui, pour ce 20ème numéro des « Femmes, toute une histoire », je reçois l’Afghane Chékéba Hachémi, qui vient de publier « l’insolente de Kaboul ». Et Gérard Bonal qui a dirigé avec Frédéric Maget la publication du Cahier de l’Herne consacré à Colette. Le livre de Chékéba Hachémi raconte les vingt dernières années de sa vie, indissociable de l’histoire mouvementée de l’Afghanistan : sa fuite en 1986 (elle avait dix ans), sa traversée de la frontière pakistanaise, à pied, sans nouvelle de sa mère, avec un passeur prêt à l’abandonner au moindre faux pas… Un épisode qui, on le verra tout à l’heure, a été décisif pour la suite de sa vie… Ensuite les années d’exil en Europe, l’arrivée dans un collège de la banlieue parisienne, son désir farouche d’apprendre à parler et lire le français, la création en 1996 de l’association Afghanistan Libre qui, depuis 1996 et encore aujourd’hui, se bat pour les droits et la dignité des femmes afghanes.Chékéba Hachémi nous parlera de son parcours et de son engagement hors du commun.Avec Gérard Bonal, nous parlerons en deuxième partie d’émission de Colette, l’écrivain Colette… Une des rares et des premières femmes (avec George Sand) à avoir pénétré le cercle très fermé et très misogyne de la littérature française… L’auteur des Claudine, de Chéri, du Blé en Herbe… qui eut pourtant une vie scandaleuse (elle collectionna les maris, les amants (certains plus jeunes qu’elle), les maîtresses, sans parler bien sûr de ses chats !), fut membre de l’Académie Goncourt, reçut la Légion d’Honneur, eut droit même à des funérailles nationales…. Mais Colette n’avait rien d’une féministe. Tout au contraire : en 1910, interviewée par des journalistes sur le vote des femmes, elle répond : « Les suffragettes ? Elles méritent le fouet et le harem » ! Une boutade qui fait froid dans le dos quand on voit ce que vivent aujourd’hui encore les femmes, notamment en Afghanistan…Et pourtant l’immense Colette a encore biens de secrets à nous révéler…. C’est ce que nous dira Gérard Bonal.

Vous avez pu entendre le titre musical "50 ways to leave your lover", du groupe allemand de jazz Tok tok tok , label : BHM Productions

Les liens

Afghanistan Libre, l'association de Chekeba Hachemi L’association, créée en mars 1996 sous le nom de « Afghan », est devenue Afghanistan Libre en juillet 2001. « Afghan » a principalement axé ses actions sur des campagnes d’information et de lobbying à fort impact, avec le soutien d’agences de publicité, de production et d’entreprises, grâce à une forte mobilisation de son équipe de bénévoles en faveur de la cause des hommes et des femmes d’Afghanistan. L’évolution récente En 2001, à la suite de demandes répétées des populations locales pour le financement et la construction d’écoles et de coopératives de femmes, Chekeba Hachemi, Présidente et fondatrice d’Afghanistan Libre, s’est engagée à trouver des financements plus conséquents pour leur donner les moyens de mener à bien leurs projets. La forte crédibilité et légitimité de l’association et de ses membres, l’actualité aidant, ont permis de réunir en peu de temps des dons et subventions significatifs. L’engagement et l’implication active de nos partenaires institutionnels et entreprises et de certaines personnalités ont aussi donné de l’envergure à notre action. Aujourd’hui Aujourd’hui Afghanistan Libre est une ONG reconnue et active directement en Afghanistan. Avec sa vingtaine de salariés locaux, sa Chef de Mission basée à Kaboul et ses permanents expérimentés du siège de Paris, Afghanistan Libre développe des interventions de qualité dans plusieurs régions d’Afghanistan. Riche de son fort ancrage afghan, Afghanistan Libre bénéficie de la reconnaissance et de l’acceptation des populations et des autorités locales des lieux d’intervention. En complément de son champ historique d’action, l’éducation, Afghanistan Libre déploie ses ressources pour faciliter l’accès à des soins de santé dans le secteur de la prise en charge psychologique des femmes afghanes et de leurs familles. Soucieuse de toujours être plus performante pour le bien des populations afghanes, Afghanistan Libre consolide son professionnalisme, son expérience et son expertise. Afghanistan Libre cherche toujours à davantage développer son réseau de partenaires et de personnes de bonne volonté.

Les invités
Les références
L'équipe
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.