Thérèse Desqueyroux
Thérèse Desqueyroux © Radio France

Comment inventer sa vie ? Devenir soi-même ?

En 1927, François Mauriac publiait un roman qui allait faire scandale : « Thérèse Desqueyroux » ou l’histoire d’une femme mariée qui tente d’assassiner son mari à coup d’arsenic, rate son coup et se voit punie à vivre cloîtrée dans sa propre famille ; mais Thérèse réussira, in fine, à reprendre sa liberté. En termes assez crus pour l’époque, Mauriac décrit la condition des femmes de la bourgeoisie provinciale de la première moitié du XXème siècle. Un temps (pas si lointain sans doute) où les jeunes filles, à peine sorties du couvent, se mariaient vierges et sans aucune idée des choses du sexe. « Je croyais, en ce temps-là, qu’il suffisait de baiser les lèvres d’un homme pour devenir mère » déclare Thérèse. La nuit de noce (avec un mari guère plus expérimenté qu’elle) fut un désastre dont elle ne se remit pas. « Ma première nuit de ce que les hommes appellent amour. »

« Thérèse Desqueyroux » vient d’être adapté au cinéma par Claude Miller ; le film sort dans les salles mercredi prochain. Avec Audrey Tautou dans le rôle de Thérèse : une Audrey Tautou inattendue, au tourment très intériorisé. Et un non moins surprenant Gilles Lellouche dans le rôle du mari. C’est Audrey Tautou qui nous parle aujourd’hui de ce film.

Je demandais tout à l’heure “Comment inventer sa vie? Comment devenir soi-même ? » Des questions qui sont bien concrètes quand on est adolescent ou adolescente et qu’on doit choisir son orientation. Adina Tatar est étudiante en première année à Sciences Po ; une grande Ecole où elle est entrée par le biais des Conventions Education paritaires, créée en 2001. Et avec le soutien d’une association « Ambition Campus » dont, Fanny Arnaud est la vice présidente. Une association originale qui accompagne des lycéens de ZEP pour intégrer des grandes écoles.

Fanny Arnaud et Adina Tatar sont mes invitées aujourd’hui.

La chronique de Valérie Toranian, directrice de la rédaction du magazine Elle :

Le film Augustine d'Alice Winocour, avec Vincent Lindon et Stéphanie Sokolinski

L'interview d'Agathe André :

Adélaïde, 15 ans.

Les liens

Ambition Campus

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.