Michelle Bachelet, directrice exécutive d'ONU Femmes
Michelle Bachelet, directrice exécutive d'ONU Femmes © Radio France / UN Photo/Marco Castro

Aujourd’hui, j’ai le plaisir de recevoir 3 femmes passionnantes : Nicole Bacharan, historienne et politologue, l’auteur au Seuil de « La plus belle histoire des femmes », un livre constitué d’entretiens avec 3 femmes d’exception : l’anthropologue Françoise Héritier, l’historienne Michelle Perrot, et la philosophe Sylviane Agacinski. Elle est aussi l’auteur de nombreux livres sur les Etats-Unis. Notamment avec Dominique Simonnet « 11 septembre, le jour du chaos » chez Perrin. Et c’est pour cette double casquette que je l’ai invitée aujourd’hui pour nous éclairer sur ce qui se passe en ce moment, aux Etats-Unis (on n’en parle peu en France ;on a nos élections législatives) mais les femmes (une fois n’est pas coutume) sont au centre du débat dans la campagne électorale américaine … Elles en sont même un enjeu.. pour le meilleur et pour le pire, on l’entendra tout à l’heure.

Je reçois également Michèle Dominici, la réalisatrice d’un documentaire qui sera diffusé demain soir sur France 3 : « Madame la Ministre » consacré, comme son nom l’indique, aux femmes qui ont exercé la fonction de ministre depuis les années 70-80 en France. Un sujet très d’actualité.

Mais d’abord : Michelle Bachelet. Tout le monde, je pense, se souvient de l’émotion qu’avait suscité (même en France) l’élection de cette femme à la présidence de la République du Chili ; c’était en 2006. Son élection symbolisait la victoire d’une femme ; mais aussi celle d’une ancienne victime de Pinochet. Son père, général de l’armée de l’air et proche d’Allende, fut arrêté, torturé à mort après le coup d’Etat de 1973. Michelle et sa mère, également emprisonnées et torturées, réussirent à s’exiler.

Michelle Bachelet rentre au Chili en 1979 et se lance dans la politique. Ce qu’on sait moins aujourd’hui, c’est que depuis 2010 (année où s’est terminé son mandat présidentiel) Michelle Bachelet dirige l’ONU femmes. C’est le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki Moon, qui l’a accueillie en septembre 2010 à la tête de cette nouvelle organisation où elle se bat en faveur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes, partout dans le monde. J’ai eu la chance de la rencontrer il y a quelques semaines alors qu’elle était de passage en France.

Les femmes toute une histoire

Les liens

ONU Femmes

Madame la ministre sur France 3

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.