Et si les femmes se décidaient à ne plus être objets, mais sujets…

Pour réagir ou commenter l'émission sur Twitter :

En Afghanistan, cette semaine, une femme pour la première fois a été nommée à la Cour suprême. Ensieh Razouli, magistrate, qui se bat depuis des années pour défendre la place des femmes dans la société afghane. En nommant également plusieurs femmes ministres, le président Ghani a tenu sa promesse électorale et a résisté aux conservateurs religieux.

La belle leçon qu’ont donnée les élections législatives en Turquie le 7 juin dernier. Pas moins de 96 femmes vont siéger au Parlement turc, soit 17% de l’hémicycle. Un chiffre historique. Cette avancée démocratique, on la doit en grande partie au Parti démocratique du peuple, du Kurde Selahattin Demirtas, qui s’est engagé en faveur des femmes et des homosexuels. Quel camouflet pour le président Erdogan qui déclarait sans rire, que « la seule carrière pour une femme, notre religion l’a définie, c’est la maternité ».

Retour en France… C’est l’été... Bientôt la plage… nos corps encore meurtris par l’hiver vont se dénuder… et s’exposer au regard des autres. D’après un sondage publié cette semaine dans le Parisien, neuf hommes sur 10 déclarent occuper leur journée à la plage à « mater » les femmes en maillot de bain. Et les femmes ? Elles font quoi ? Mater les hommes ? Ben non…Pas du tout !! La quasi-totalité des femmes sondées jaugent les autres femmes. Pour assouvir leur penchant lesbien ? Non. Juste pour se comparer. Parce qu’elles se trouvent anxieuses d’être plus moches que leurs voisines de serviette… Au secours !

Et si les femmes se décidaient à ne plus être objets, mais sujets… Prendre part à la vie de la cité… Aimer son propre corps et s’autoriser à contempler du coin de l’œil les courbes d’un bel homme nu… ça s’appelle désirer !

sexe au féminin
sexe au féminin © Radio France

Ovidie écrivaine, réalisatrice… Elle a longtemps réalisé des films X, du porno « féministe ». Encore avant, elle a été actrice dans des films porno… Aujourd’hui elle réalise aussi des documentaires. Le dernier « A quoi rêvent les jeunes filles ? » où elle s’étonne de la surabondance des images érotiques dans notre société, et, depuis l’avènement d’internet, de la banalisation de la pornographie qui, dit-elle, serait en train de créer une nouvelle aliénation… notamment chez les jeunes femmes…. Le porno serait devenu la norme dans l’imaginaire érotique des filles…

À quoi rêvent les jeunes filles ? documentaire diffusé sur France 2 le mardi 23 juin à 22h50 dans Infrarouge :

Ovidie
Ovidie © Radio France

Sonia Feertchak, auteur et éditrice…Elle était déjà venue dans cette émission parler de L’Encyclo des Filles, créée en 2002, un guide de conseils pour les adolescentes…. Aujourd’hui, elle revient avec un livre plus personnel Les femmes s’emmerdent au lit; le désir à l’épreuve du féminisme et de la pornographie (chez Albin-Michel)… où elle raconte avec pas mal de courage sa vie amoureuse et sexuelle et ses manques « Longtemps je me suis emmerdée au lit, auprès d’amants qui devaient s’emmerder aussi, sauf qu’à l’époque je ne m’en rendais pas compte… » Un livre (drôle et tonique) où elle déplore la mort du désir, qu’elle impute au féminisme et à la pornographie !

Sonia Feertchak
Sonia Feertchak © Radio France

Adeline Fleury journaliste, auteur de Petit Éloge de la Jouissance Féminine  (Éditions François Bourin) où elle raconte sa découverte de la jouissance, de l’orgasme, à 35 ans… Jusque là, écrit-elle, elle vivait à moitié… Un mari, un enfant, un bonheur tranquille… mais c’était une vie sans désir… Jusqu’à ce qu’elle rencontre l’homme-électro-choc… celui qui l’aidera à se révéler à elle-même.

Adeline Fleury
Adeline Fleury © Radio France

La chronique de Colombe Schneck : "Autant en emporte le vent" de Margaret Mitchell, traduit de l'anglais par Pierre François Caillé (Gallimard)

Autant en emporte le vent
Autant en emporte le vent © Radio France
Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.