Après-demain, dimanche, ça ne vous a pas échappé : c’est la fête des mères… Un rituel (un peu comme Noël) auquel on se plie (de plus ou moins bonne grâce) ou sur lequel au contraire on se braque ( « une fête pétainiste ! », « une fête commerciale ! »…) Mais auquel on est rarement indifférent, tant le lien mère-enfant est sensible … Si sensible qu’aujourd’hui la plupart des écoles ont carrément arrêté la fabrication de cadeaux par les élèves. Fini ! Adieu les colliers de nouilles !

La fête des mères en France est née, non pas sous Vichy comme on le dit souvent, mais dans les années 20. Tiens ! Pas un hasard ! Comme la loi criminalisant l’avortement : après l’hécatombe de 14-18, les femmes étaient sommées d’enfanter, et en quantité. Puis, sous le régime de Vichy, la fête des mères devient un instrument de propagande politique : « Mères de France, déclare le vieux maréchal, vous seules savez donner à tous ce goût du travail, ce sens de la discipline, de la modestie et du respect qui font les hommes sains et les peuples forts. »

Et, sans transition : 1950, le président Vincent Auriol officialise la date de la fête des mères : le dernier dimanche du mois de mai.. Le rituel était né.. Bonne fête, les Momans !

La revue de presse de Valérie Toranian, directrice de la rédaction du magazine Elle :

  • L'héroine de la banlieue de Londres

  • Sexe et jihad

  • Aux USA on paye pour avoir des filles

Le dessin du jour de Nina Luec :

le dessin du jour de Nina Luec
le dessin du jour de Nina Luec © Radio France / Nina Luec

Les liens

Le blog "Maman travaille"

La journée "Maman travaille" le 06 juin 2013.

Le site de l'ORSE

Les invités
Les références
L'équipe
Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.