Il est vrai que le jour est ce qu’il y a de plus beau dans la nature ; et que les héroïnes de roman, qui sont ce qu’il y a de plus beau dans l’imagination, sont presque toujours blondes » Voilà ce qu’écrivait en 1686, un certain Bernard de Fontenelle… Dont l’histoire ne dit pas s’il était brun ou blond, lui ; ou peut-être tout simplement chauve…

Mais d’où vient cette sempiternelle suprématie des blondes sur le marché des femmes ? Même dans les contes, toutes les bonnes fées sont blondes… !

Si le Dom Juan de Molière, séducteur maladif et insatiable, lui, ne faisait pas le difficile : tout était bon pour lui (les grandes et les petites, les aristocrates et les paysannes, les blondes et les brunes)…. John Kennedy, le président américain, ne cacha pas sa tristesse le 19 avril 1956 en voyant, comme 3 millions de téléspectateurs, la blonde Grace Kelly (visage d’ange et taille de guêpe) balbutier « oui » au prince Rainier de Monaco… « C’est elle que j’aurais dû épouser » aurait-il murmuré… Pas cool pour sa femme, Jacky, non moins sublime mais qui avait le défaut d’être brune…

Une autre blonde eut les faveurs de ce bon père de famille-coureur de jupons : Marilyn Monroe, bien sûr… Magnifique actrice et chanteuse, dotée d’un talent comique sous-exploité, irrésistible dans son duo avec la brune Jane Russell… des « hommes préfèrent les blondes.

La revue de presse de Nathalie Dolivo du magazine Elle :

  • En Allemagne, la nouvelle ministre de la défense est peut-être la future

Angela Merkel...

  • En Inde, un an après le viol collectif qui avait traumatisé le pays, c¹est

l¹heure des bilans...

  • Pour finir, un rapport sur le sexisme à Hollywood...

Le dessin du jour de Nina Luec :

le dessin du jour de Nina Luec
le dessin du jour de Nina Luec © Radio France / Nina Luec
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.