Il n’est pas très loin le temps où les Françaises ont obtenu le droit de travailler et d’avoir un compte bancaire sans l’autorisation de leur gentil mari… 1965, c’était hier ! Et bien, un rapport de la Banque mondiale publié cette semaine révèle qu’aujourd’hui encore, 15 pays dans le monde interdisent aux femmes de travailler sans l’accord de leur époux. Parmi eux la Syrie, la Bolivie, le Gabon, la Guinée Conakry, et l’Iran….L’Iran où le nouveau président, dit « modéré » Hassan Rohani, a promis davantage de liberté pour les jeunes et pour les femmes… On espère qu’il tiendra ses promesses… Il y a de quoi faire dans un pays où par exemple l’âge minimal pour le mariage est toujours de 9 ans pour les femmes (contre 16 pour les hommes) et, autre exemple, où les femmes ne peuvent accéder à la profession de juge.. La raison invoquée : leur « émotivité ». Les femmes figurez-vous, auraient une petite glande à l’arrière du cerveau, véritable vivier d’émotivité, qui altèrerait leur jugement. Tiens… l’hystérie des femmes ne se situe plus dans l’utérus, mais dans leur cerveau.. Faut-il y voir un petit progrès ?

La revue de presse de Nathalie Dolivo, reporter au magazine "Elle" :

  • Pussy Riot : Nadia Tolokonnikova en grève de la faim.
  • La face cachée des podiums : on est en pleine fashion week et lesmannequins se rebiffent.
  • le Tumblr du projet Unbreakable, pour les femmes victimes de viol.

Le dessin du jour de Nina Luec :

le dessin du jour de Nina Luec
le dessin du jour de Nina Luec © Radio France / Nina Luec

Les invités

Les références

L'équipe

Mots-clés: