À l'occasion de la parution chez Fayard de la correspondance de Sigmund Freud avec sa fille Anna, redécouvrons l’homme qui fut l'inventeur de la psychanalyse.

Sigmund et Anna Freud
Sigmund et Anna Freud © Wikimédia

Alors que paraît chez Fayard la correspondance de Sigmund Freud avec sa fille Anna, voici l’occasion de découvrir ou de redécouvrir l’homme que fut Freud, et l’extraordinaire aventure que fut la découverte de l’inconscient et l’élaboration d’une discipline qui depuis le début du XXe siècle a conquis le monde et n’a pas arrêté de susciter des controverses.

Qui étaient les femmes pour Freud ?

Qui étaient les femmes pour l(inventeur de la psychanalyse ? Des êtres mystérieux que, toute sa vie, il a cherché à comprendre ? En vain ? Et Freud, qui était-il pour les femmes ? Un bourgeois du XIXe siècle, convaincu que leur place (comme celle de Martha sa fidèle épouse) est au cœur du foyer. Et que sexuellement, elles n’ont que leurs yeux et leurs larmes pour regretter ce pénis dont la nature a refusé de les doter… Ou bien, ou bien, Freud fut-il au contraire l’ami des femmes ? Un homme de son époque, dont les intuitions intellectuelles l’ont entraîné, presque malgré lui, à devenir LE penseur de l’émancipation et de la liberté ?

Une chose est sûre : Freud ne plaisait pas aux nazis. En 1938, à l’âge de 82 ans, le père de la psychanalyse s’exile à Londres. Le 7 décembre 1938, une équipe de la BBC vient à son domicile de Maresfield Gardens pour enregistrer un court message. La voix que vous allez entendre est celle d’un vieil homme, libre certes, mais souffrant d’un cancer de la mâchoire et qui n’a plus que quelques mois à vivre.

Pour en parler, je reçois Geneviève Brisac , écrivain, romancière, éditrice et Elisabeth Roudinesco, historienne de la psychanalyse, et psychanalyste. Elle a préfacé la correspondance de Freud et de sa fille Anna qui paraît aujourd’hui chez Fayard.

L'interview d'Agathe André

Juliette, 13 ans.

Les invités
Les références
L'équipe
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.