Aujourd’hui : l’homosexualité féminine.

Des couples de femmes enlacées, les bras chargés de joyeux bambins… Depuis quelques mois, les magazines sont pleins de ces images…Il y a quelques années, c’était pendant la rude bataille pour le PACS, on voyait pour la première fois des femmes s’embrassant sur la bouche sous une pluie de grains de riz et se passant la bague au doigt …. Des images et des récits de vie qui à chaque étape, provoquaient des hurlements, des résistances, et puis bon… les Français ont sans doute du bon sens : pourquoi s’énerver devant des gens qui visiblement s’aiment et n’embêtent personne ? D’après un sondage IFOP réalisé l’été dernier, 65% des Français sont favorables au mariage homosexuel, soit une progression de deux points par rapport à l’année dernière. Ils sont cependant plus réservés sur le droit à l’adoption.

Mais quel chemin parcouru ! Quand on pense à ce que fut pendant des siècles l’homosexualité féminine : une réalité totalement niée. De toute façon, comment pourrait-il y avoir de sexualité là où il n’y a pas de pénis ? Passez, il n’y a rien à voir…

En 1920, l’écrivain anglaise Victoria Sackville-West, aristocrate et mariée, confiait à son journal intime ses émois amoureux pour la belle Violet Trefusis, sa maîtresse. Des émois qui devaient restés secrets. Mais Victoria Sackville-West était confiante dans l’avenir : « J’ai la conviction, écrit-elle, qu’avec le temps, au cours des siècles, comme les sexes se confondront plus ou moins en raison de leur ressemblance croissante, de telles liaisons cesseront dans une très large mesure d’être considérées comme anormales ; et qu’elles seront mieux comprises, sinon dans leur aspect physique, du moins dans leur aspect intellectuel. » Si tu savais Victoria, les choses sont allées plus vite que tu ne pensais…

Mes invitées :

-Blandine Peeters et Claire Blandin, deux femmes qui vivent en couple, sont pacsées et mamans d’un petit garçon de 18 mois…

-Marie-Jo Bonnet, historienne, spécialiste de l’historienne des femmes, auteur de nombreux ouvrages, notamment « les relations amoureuses entre les femmes, 16ème-20ème siècles » chez Odile Jacob… L’histoire des femmes, elle en fut aussi une actrice, puisqu’au début des années 70 elle a milité au MLF, et fut une des fondatrices du FHAR (front homosexuel d’action révolutionnaire) et des Gouines Rouges.

La revue de presse de Valérie Toranian, directrice de la rédaction du magazine Elle :

Carla et le féminisme, une stupéfiante affaire de viol en Tunisie, les femmes aussi aiment le porno...

La chronique d'Agathe André :

Gao 18 ans.

Les liens

Association des parents gays et lesbiens

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.