Barbara nous a accompagné tout cet été sur France Inter, et il est temps de quitter "La femme piano", mais pour mieux la retrouver à travers ses chansons.

L’auteure-compositrice et interprète Barbara sur la scène du Théâtre du Châtelet, à Paris.
L’auteure-compositrice et interprète Barbara sur la scène du Théâtre du Châtelet, à Paris. © Getty / Éric Robert/Sygma

En 1987, le SIDA est encore une maladie honteuse. Barbara mènera farouchement et toujours, un combat discret de prévention et de soutien aux malades dans les prisons et les hôpitaux, tout en distribuant des préservatifs à la fin de ses spectacles. Elle se consacre également au sort des détenus dans les prisons qu'elle visite régulièrement et ouvre même une ligne téléphonique confidentielle pour répondre aux personnes en détresse de jour comme de nuit.

En 1996, elle sort son dernier album, "Barbara", accompagnée de musiciens prestigieux issus de la scène jazz tels que le pianiste Eddy Louiss, l'accordéoniste Richard Galliano ou encore le violoniste Didier Lockwood. Jean-Louis Aubert lui écrit la chanson "Vivant poème".  

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

En 1997 Barbara disparaît en laissant derrière elle son public qui du jour au lendemain se sent orphelin.

Cette émission est une rediffusion du 13 juillet 2017

Contact
Thèmes associés