En 1967, Jacques Brel annonce qu'il abandonne le tour de chant. Il se consacre alors au cinéma et se lance dans le montage de l'homme de la Mancha

Jacques Brel dans l'Homme de la Mancha
Jacques Brel dans l'Homme de la Mancha © Getty

Octobre 66, Olympia de Paris

A 37 ans Brel fait ses adieux. Il arrête le tour de chant pour ne pas tricher avec son public. La vraie dernière, le 16 mai 1967 à Roubaix. Après chaque chanson, s'épongeant le visage dos au public, il murmure à son pianiste :"On ne la refera plus"

Avril 98, Opéra de Liège

José van Dam reprend le rôle titre de L'homme de la Mancha. 30 ans plus tôt, Jacques Brel, auteur de l'adaptation française de cette comédie musicale, endossait avec panache la défroque du chevalier à la triste figure. Cette quête de l'inaccessible étoile, ce rêve impossible, et amour jusqu'à la déchirure. Tout concorde

L'homme chanteur et le mythe fusionne dans cette aventure taillée à la démesure de son interprète.

Je veux absolument me débarrasser de mon corps pour écrire

Profession artiste

Après la scène le cinéma l'attire sous d'autre projecteur. il pratique ce 7è art comme de coutume, passionnément, au point de vouloir projeter son imaginaire sur grand écran et de vouloir réaliser deux films : Frantz et Far West

Dans cet épisode

Vous entendrez les témoignages du musicien François Raubert, de Julot Verbeek, Barbara, du critique Selim Sasson, de Madeleine Renaud et Jean-Louis Barrault et de Miche Brel.

Et aussi du baryton José Van Dam, qui a repris en 1998 le rôle de Don Quichotte à Liège.

La play List

  • Madeleine
  • Quand on n'a que l'amour
  • Vivre debout
  • L'homme de la Mancha
  • Dulcinea
  • Le Casque D'or De Mambrino
  • La quête
  • La chanson de Van Horst
  • Je ne sais pas par Barbara
Programmation musicale
L'équipe
Mots-clés :
Nous contacter
(ré)écouter Les Feuilletons radiophoniques des MFP Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.