Le spectacle "Madame" fait un bide total... Avec "L'Aigle noir", Barbara renaît de ses cendres.

Barbara sur la scène de l'Olympia en 1978, Paris
Barbara sur la scène de l'Olympia en 1978, Paris © AFP / Michel Clément

Barbara aime s'imprégner des lieux avant de monter sur scène. Elle arrive dans les théâtres ou les salles de concert des heures avant son spectacle pour y être à son aise. Elle suit aussi un rituel particulier qui l'amène à déplacer de ville en ville son piano et son tabouret.

Des témoignages, dont ceux de ses musiciens Roland Romanelli et Sergio Tomasi, révèlent une chanteuse exigeante et excessive dans tout. Son appétit de perfection a permis des moments magiques comme celui vécu en 1981 à l’hippodrome de Pantin, en banlieue de Paris. Barbara y a chanté chaque soir devant 2000 personnes, pendant près d’un mois.

Durant cette émission vous entendrez

  • Regarde (Récital Pantin 81)
  • Gottingen (Récital Pantin 81)
  • Dis-quand reviendras-tu (Barbara et son public)
  • Mes hommes (Théâtre des Variétés)
  • Chanson pour une absente
  • Fragson
  • Le Zinzin
  • Ni belle ni bonne
  • Elle vendait des petits gâteaux
  • Le passant
  • Lily Passion avec Gérard Depardieu
  • Je viens avec Gérard Depardieu
  • L’Îles aux mimosas avec Gérard Depardieu
Les invités
L'équipe
Nous contacter
(ré)écouter Les Feuilletons radiophoniques des MFP Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.