Malgré les questions des journalistes, Barbara est toujours demeurée discrète sur sa vie privée. Mais était-elle mystérieuse pour autant?

Barbara à Bobino en janvier 1966
Barbara à Bobino en janvier 1966 © Getty

Quelques-uns des proches de la chanteuse racontent comment elle s’est créé un univers à elle, sur scène et dans sa maison de Précy-sur-Marne.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Les psychanalystes Boris Cyrulnik et Philippe Grimbert expliquent ensuite comment certaines des chansons de Barbara révèlent ses blessures d’enfance. Pour Cyrulnik, Nantes offre ainsi un modèle de résilience. Il affirme qu’en y racontant son drame, Barbara a pu surmonter l’adversité. Il croit cependant qu’elle ne savait pas aimer au quotidien, malgré son grand besoin d’amour.

Durant cette émission, vous entendrez

  • Je ne sais pas dire
  • Les Mignons
  • Joyeux Noël
  • Au petit bois de Saint-Amand par Valérie Duchâteau
  • Si la photo est bonne
  • Ma Maison
  • Nantes
  • L’Aigle noir
  • L’Aigle noir (Théâtre des Variétés)
  • La Joconde
  • Ce matin-là (inédit) par La Grande Sophie
Les invités
L'équipe
Contact
(Ré)écouter Les Feuilletons radiophoniques des MFP