Desierto
Desierto ©

"Le film qu'on finit partrouver ridicule alors qu'il devrait nous laisser haletant… "

Desierto de Jonas Cuaron Désert de Sonora, Sud de la Californie. Au cœur des étendues hostiles, emmené par un père de famille déterminé, un groupe de mexicains progresse vers la liberté. La chaleur, les serpents et l'immensité les épuisent et les accablent… Soudain des balles se mettent à siffler. On cherche à les abattre, un à un.

Les bois dont les reves
Les bois dont les reves ©

"Le film qui ferait aimer le bois de Vincennes à un fanatique du seul pavé parisien… "

Le bois dont les rèves sont faits de Claire Simon Il y a des jours où on n’en peut plus de la ville, où nos yeux ne supportent plus de ne voir que des immeubles et nos oreilles de n’entendre que des moteurs... Alors on se souvient de la Nature, et on pense au Bois. On passe du trottoir au sentier et nous y voilà ! La rumeur de la ville s’éloigne, on est dans une prairie très loin. C’est la campagne, la forêt, l’enfance qui revient. On y croit, on y est. C’est une illusion vraie, un monde sauvage à portée de main, un lieu pour tous, riches et pauvres, Français et étrangers, homos et hétéros, vieux et jeunes, vieux-jeu ou branchés. Le paradis retrouvé. Qui sait ?

►►► Cette semaine dans On aura tout vu

Focus sur la sélection de Cannes 2016 annoncée l'avant-veille et entretien avec Pierre Morath, le réalisateur du film Free to run en salle cette semaine.

Les liens

Suivez Laurent Delmas sur Twitter

L'équipe
Mots-clés :
Suivre l'émission
(ré)écouter La prescription cinéma de Laurent Delmas Voir plus
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.