Concerto pour piano et orchestre n° 3 en Mi bémol Majeur opus 75 de Piotr Ilyitch Tchaïkovski Piano : Katia Skanavi Orchestre National de France Direction : Kurt Masur Enregistré le 25 novembre 2005 au Théâtre des Champs-Elysées Créé à Saint-Pétersbourg le 7 janvier 1895 (après la mort de Tchaïkovski), avec Serge Taneiev au piano sous la direction d’Edouard Napravnik, le Concerto pour piano et orchestre n° 3 eut un destin singulier avec ses divers remaniements. Il trouve son origine dans le premier mouvement d’une Symphonie en Mi bémol Majeur ébauchée par Piotr Ilyitch Tchaïkovski en 1892 puis transformée en concerto en 1893, année du décès du compositeur. Contemporaine de la Symphonie Pathétique sans en posséder le côté tourmenté, cette œuvre se présente sous la forme d’un seul mouvement riche de vitalité. Les mouvements suivants, esquissés par Tchaïkovski, furent achevés par son élève Serge Taneiev et créés le 8 février 1896 par Félix Blumenfeld. Danses Symphoniques opus 45 de Serge Rachmaninov Orchestre National de France Direction : Tugan Sokhiev Enregistré le 20 janvier 2006 Salle Olivier Messiaen Ecrites en 1940, trois ans avant le décès du compositeur, ces Danses Symphoniques sont la dernière œuvre de Serge Rachmaninov et reflètent l’angoisse de la mort. Créés le 3 janvier 1941 à Philadelphie sous la direction d’Eugene Ormandy, cette œuvre s’inspire des « Scythes », ballet inachevé élaboré par Rachmaninov en 1915. Le titre d’origine était « Danses fantastiques » mais fut abandonné pour ces « Danses symphoniques », testament musical du compositeur. Site réalisé en collaboration avec la Documentation des Emissions Musicales de Radio France

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.