Concerto pour piano et orchestre n°3 en ré mineur op 30 de Serge Rachmaninov Piano : Nikolaï Lugansky Orchestre National de France Direction : Mikhaïl Pletnev Enregistré le 18 juillet 2003 au Théâtre Antique lors des Chorégies d’Orange « Rachmaninov était fait d'acier et d'or. L'acier était dans ses mains, l'or était dans son cœur. » écrivit Joseph Hofmann. Dédicataire du Concerto en ré mineur que Serge Rachmaninov venait de terminer, il refusa cependant de le jouer, trouvant qu’il y avait trop de notes ; il considérait néanmoins Rachmaninov comme le plus grand pianiste de son temps. C’est ainsi que, après l’avoir travaillé sur un piano silencieux, pendant la traversée de l’Atlantique, Serge Rachmaninov créa ce 3ème concerto au Nouveau Théâtre de New York le 28 novembre 1909, avec le Symphony Society of New York dirigé par Walter Damrosch. Ce concerto comporte, outre les trois mouvements traditionnels (Allegro non tanto, Intermezzo, Alla breve) une particularité : le thème principal de l’allegro se retrouve dans les autres mouvements.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.